Nicolas Ledain / TC Media Ouvert depuis 40 ans, le Provigo de Montréal-Nord va cesser son activité le 28 avril.

L’enseigne Provigo située au coin des boulevards Léger et Langelier va cesser ses activités à la fin du mois. Un nouveau locataire s’est toutefois manifesté pour reprendre cet espace commercial.

Cela fait 40 ans que ce magasin était installé dans le Mail Léger, un centre d’achats qui compte quatre commerces, une banque et deux restaurants. Le groupe Provigo, qui appartient à la chaîne Loblaws, a néanmoins décidé de le fermer par souci de rentabilité. Des rabais sont en cours pour écouler les stocks avant la fermeture définitive le 28 avril.

«On a regardé tous les scénarios possibles et il n’y a pas de solution viable à long terme. Depuis quelque temps, on a remarqué une baisse des ventes et de l’achalandage et ça devenait impossible de renverser cette tendance», estime Johanne Héroux, la directrice aux affaires corporatives et communications.

Cette dernière ne blâme ni la direction ni les 42 employés de l’établissement, même si aucune garantie de maintien de l’emploi n’a été apportée. Mme Héroux assure tout de même que des solutions sont présentement étudiées pour transférer certains d’entre eux dans d’autres magasins.

Pour la Société Immobilière Frangin qui est propriétaire du bâtiment, l’annonce du départ de ce locataire a été une surprise.

«C’est l’une des plus vieilles épiceries du secteur, on pensait qu’ils allaient rester tout le temps, mais dans le commerce, il n’y a jamais rien de certain», regrette Benoit Blondin, le vice-président de cette entreprise familiale.

Ce dernier s’est toutefois mis en quête d’un repreneur pour son espace et a trouvé un locataire qui y ouvrira un commerce de détail dans quelques mois. Pour des raisons de confidentialité, il n’a toutefois pas été en mesure de dévoiler ni le nom de ce repreneur, ni la nature des activités de cette future entité, ni la date d’ouverture.

«Il y a une période de transition, mais quelque chose s’en vient. Les autres commerçants qui sont autour, le Jean Coutu et le Dollarama, ont accepté d’adapter leur offre pour compenser pendant ces quelques mois en développant un peu plus l’épicerie», poursuit M. Blondin.

Le responsable de la Société Immobilière Frangin n’a pas non plus été en mesure de confirmer une éventuelle reprise des employés du Provigo avec l’ouverture de cette nouvelle enseigne.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!