Archives La rue de Dijon est animée et aménagée depuis l’été 2016 par l’organisation la Pépinière Espaces collectifs.

Dès le 21 juin, la Pépinière va entamer la troisième et dernière saison de piétonnisation et d’installations estivales sur la rue de Dijon avec un tronçon supplémentaire. Ce projet temporaire a eu un tel succès qu’il pourrait s’implanter de manière permanente dans le quartier.

Pour cet été 2018, des aménagements seront installés entre les avenues PM Favier et Valade le long de la rue de Dijon. Cela représente une rallonge de 120 mètres par rapport à l’année dernière pour atteindre près de 300 mètres d’espaces piétonniers qui feront l’objet d’animation tout au long de la saison.

«Cela faisait partie des objectifs du projet pilote lancé en 2016, il y avait trois phases avec un agrandissement chaque année. L’idée est de reprendre la variété d’activités qu’on avait l’année dernière. On veut des animations pour tous les âges et multiculturelles», explique Catherine Laroche, chargée de projet pour la rue de Dijon au sein de la Pépinière Espaces collectifs, l’organisation qui gère cet événement.

Si le calendrier est encore en cours d’élaboration, la programmation offrira de nouveau des rendez-vous culturels, sportifs et des loisirs divers, mais au chapitre des nouveautés, les organisateurs sont en réflexion pour instaurer une portion culinaire. Car le prolongement entre le boulevard Rolland et l’avenue Valade se fait sur un tronçon commerçant qui offre de nouvelles opportunités.

«On a rencontré ces commerçants pour prendre le pouls. Ils ont beaucoup évoqué les enjeux de sécurité et l’éclairage et ont pensé à des placotoirs et des espaces pour se reposer. L’idée avec ce troisième tronçon est d’aller vers quelque chose de plus calme et serein qui pourra les mettre en valeur», poursuit Mme Laroche.

Une rencontre publique a été organisée il y a quelques semaines afin de recueillir aussi les impressions des citoyens et du milieu communautaire. À l’issue de cette rencontre, la Pépinière a ressenti le besoin de travailler en collaboration avec les organismes de l’arrondissement pour établir sa programmation, en plus de l’implication des commerçants du secteur.

«Le projet avait été très bien reçu en 2016, 2017 a été une super année. Tant au niveau de la programmation que des aménagements, je suis très optimiste pour 2018», se projette la chargée de projet.

Des aménagements permanents
Conçu pour un calendrier de trois ans, le projet temporaire de la rue de Dijon va vivre en 2018 sa dernière saison. Mais face à l’engouement de la population du quartier pour cet espace piéton, la Pépinière prépare la suite avec la mise en place d’installations permanentes.

«L’idée est de rester après 2018. Il y a un programme qui se prépare avec l’arrondissement. Le projet pilote a donné vie à un projet permanent», se félicite Catherine Laroche.

Cette dernière précise d’ailleurs que son organisation va continuer à accompagner les citoyens qui souhaitent s’impliquer dans cette démarche afin de les aider à perpétuer les animations de la rue de Dijon.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!