(Photo Gracieuseté) Jean-Claude Potvin, président-fondateur de l’AQDR, Section Montréal-Nord
Le 24 mai 1994, plus de 100 personnes retraitées assistent à la conférence du vice-président de l’AQDR provinciale (Association québécoise de défenses des droits des personnes retraitées et préretraitées) et donnent naissance à la section locale, Montréal-Nord. Jean-Claude Potvin est élu président – fondateur. Au niveau provincial, on compte 38 sections locales.

Jean-Claude Potvin, bien appuyé par un conseil d’administration fort dynamique, passe à l’action ! 567 membres actifs. Puis, il crée le Regroupement des sections AQDR du Grand Montréal. Il en est le président.

À Montréal-Nord, plusieurs présidents se sont succédé tous inspirés par la mission de l’organisme. Ainsi, ils ont organisé : colloques, forum, édité un trimestriel « Le Guardien » lien de communication essentiel pour les membres, participent aux travaux de la « Table des aînés » dont le but est l’amélioration de leurs conditions de vie. Les dossiers à traiter sont nombreux : le virage ambulatoire, l’assurance-médicaments, l’avènement de la ligne d’autobus « 43 » sur le boulevard Gouin afin de desservir la clientèle qui demeure dans les résidences pour personnes retraitées sur le boulevard Gouin, de la rue St-Vital au boulevard St-Michel. Dossiers réglés. Montréal-Nord a obtenu une navette de la STM afin de faciliter le transport de la clientèle. Et, de nombreuses revendications et représentations ont eu lieu entre les représentants des gens d’affaires, politiques et institutionnels. La notoriété de l’organisme communautaire est reconnue. Grâce à l’efficacité de ses dirigeants et du soutien des membres, la force de l’organisme.

L’AQDR est un organisme sans but lucratif (OSBL) qui regroupe dans une région des personnes retraitées ou préretraitées, pour travailler à la défense des droits collectifs : culturels, économiques, politiques et sociaux.

En 1976, au Collège de Rosemont, plusieurs retraités participent à des sessions préparatoires à la retraite et décident de créer l’Association des 3R : Réagir, Revivre, Réussir. L’action du groupe n’a pas tardé. Il publie, en 1977, un Manifeste sur la situation économique des personnes à la retraite. En 1978, à l’occasion du « Premier colloque provincial », l’AQDR prit forme. Une charte officielle (1979) confirme sa reconnaissance juridique. C’est l’amorce de la création des sections locales. Un congrès de fondation (1980) identifie les balises de son action : droit à un logement convenable, à des soins à domicile, à des services sociaux et médicaux, au transport et à une fiscalité décente.

Yvette Brunet, une retraitée est préoccupée par son retour aux études lorsqu’elle entend parler de l’AQDR. Elle a l’âge requis pour devenir membre. Elle est désignée présidente provinciale. Pendant plusieurs années, « Le «pouvoir gris», elle l’a personnalisé entraînant avec elle les sections locales dans la lutte à la pauvreté, au logement décent, à un revenu de retraite plus élevé et contre toutes les formes de violence. Elle est décédée en décembre 1994.

Pour la majorité de la population vieillissante, prendre sa retraite signifie des revenus moindres. Au Québec, une personne retraitée sur trois compte principalement sur la pension de vieillesse pour se loger, se nourrir, se vêtir, se soigner et se divertir.

En souvenir de cette présidente si dynamique, le conseil d’administration a créé le prix Yvette Brunet qui est décerné, à chaque assemblée générale, à trois sections qui se sont particulièrement distinguées au cours de l’année écoulée. Les trois prix constituent la reconnaissance d’une réalisation ou d’un engagement exemplaire dans la promotion et la défense des droits des aînées. Les sections méritantes doivent se distinguer par leurs interventions et leurs réalisations collectives ou pour la réalisation d’un ensemble d’activités telles l’engagement dans le milieu, le rayonnement et l’ampleur du projet ou encore sur le parrainage et la fondation d’une section.

Les actions de l’AQDR Montréal-Nord produisent les résultats escomptés. En 1996, « Le Prix Yvette Brunet » est remis, à la section Montréal-Nord. La fierté de Jean-Claude Potvin est apparente. Il en est ainsi aussi pour Ronald St-Jean, président en 2002 et 2008. L’arrondissement de Montréal-Nord lui remet un « Certificat reconnaissance » et aussi,  Transport 2000 Québec. « Le Prix Guy Chartrand », créé en 2005, souligne l’action et la mobilisation des individus qui travaillent en conformité avec la mission et les objectifs de l’organisation.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!