Le cégep Marie-Victorin continue d’être à l’écoute de ses étudiants. Après plusieurs années de discussions, l’établissement scolaire fait désormais partie de l’Alliance sport-études et offrira ce service dès l’automne 2013.

« Nous avions de nombreux étudiants qui venaient nous demander si nous avions le sport-études, indique la coordonnatrice du service des communications du cégep, Nathalie Baumgartner. La demande était très présente. Avec les nouvelles installations sportives, le processus en a été facilité. Les professeurs et les employés œuvrant avec les étudiants étaient aussi ouverts à adapter leurs cours pour les sportifs. Étant l’un des seuls à Montréal n’offrant toujours pas ce programme, le seul dans l’Est, il fallait suivre le courant et ainsi permettre à nos élèves de demeurer parmi nous ou à d’autres de pouvoir s’inscrire à Marie-Victorin. »

La situation devenait pressante, car le nombre d’inscrits grandissait rapidement.

« Notre clientèle a grandement augmenté ces dernières années, passant de 600 étudiants-athlètes à l’automne 2006 à plus de 1100 pour la session d’automne 2012 et nous souhaitons continuer à accroître l’accessibilité de nos services à travers tout le Québec », a mentionné Sébastien Fyfe, directeur général de l’Alliance sport-études, par voie de communiqué.

Sans ce programme, concilier le sport d’élite et les études pouvait devenir un grand défi pour ces jeunes adultes.

« Nous allons aider ces étudiants-athlètes. Nous allons organiser leurs horaires et leurs séances d’évaluations selon leurs entraînements et leurs compétitions. Nous voulons leur faciliter la vie, leur donner accès à l’école tout en pratiquant un sport d’élite », explique Johanne Routhier, aide pédagogique responsable du sport-études à Marie-Victorin.

En plus d’être un bonus pour les futurs étudiants dans le sport-études, cette alliance est aussi bénéfique pour le cégep.

« Est-ce que ces étudiants seraient venus sans la présence du sport-études, probablement pas. Je pense que ça va nous amener plus de candidats. Après le premier tour d’inscription, nous avions déjà plus d’une vingtaine de demandes et nous n’avons pas de limites. C’est une valeur ajoutée pour notre établissement », affirme Mme Routhier.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!