Partick Deschamps Les enfants pourront s’amuser dans les aires de jeux et les nombreuses activités de la Voisinerie, dont celles liées au jardin collectif, collaboreront à leur éducation et sensibilisation.
Parole d’excluEs, le Regroupement citoyen de l’Îlot Pelletier (RCIP) et le Centre de la Petite Enfance de Montréal-Nord (CPEMN) se réjouissent que leur projet novateur d’installation d’un centre de la petite enfance (CPE) sur l’avenue Pelletier ait été retenu.

La nouvelle a été rendue publique récemment par le gouvernement Marois qui annonçait la création de nouvelles places à contribution réduite dans le réseau de service de garde du Québec. C’est dans le cadre d’un contrat social, décliné en quatre volets et liant les trois partenaires, que le projet sera développé. En plus de permettre la création de 80 places, il contribuera au développement et à la structuration de l’Îlot Pelletier, et ce, au bénéfice de toute la communauté de Montréal-Nord!

Quatre volets pour un CPE unique en son genre

« Ce projet démontre comment la mobilisation citoyenne génère des partenariats riches qui permettent de répondre aux besoins du milieu pour le mieux-être de toutes et tous », a souligné Patrice Rodriguez, coordonnateur général de Parole d’excluEs. La qualité éducative indéniable du nouveau CPE, dont la réalisation est prévue en 2014-2015, sera bonifiée par l’apport des partenaires du milieu.

En effet, quatre volets seront mis de l’avant. Tout d’abord, l’accès à l’éducation et la lutte à la pauvreté seront au cœur du projet puisque 80 % des nouvelles places seront destinées aux familles à faible revenu. Ce mode de sélection deviendra un outil économique et social pour accéder à l’emploi et sortir les résidentes et résidents de Montréal-Nord de l’exclusion et de la pauvreté; des défis qui sont propres aux actions de mobilisation de Parole d’excluEs.

Cette initiative rappelle le but premier de l’instauration des CPE, qui est de faciliter l’accès des femmes au marché du travail.  En second lieu, une attention particulière sera accordée à la formation et la création d’emplois locaux par l’embauche d’éducatrices et éducateurs formés, résidents du secteur, en recherche d’emploi.

Un volet récréatif sera également de la partie puisque les enfants du CPE auront, entre autres, un accès privilégié à la Voisinerie : un place verte pour la parole citoyenne, située à proximité, dans l’Îlot Pelletier. Rappelons que ce projet social et environnemental, mis en terre en 2009 par Parole d’excluEs et ses collaborateurs, lutte contre l’îlot de chaleur et redonne l’espace public aux citoyens.

Les enfants pourront s’amuser dans les aires de jeux et les nombreuses activités de la Voisinerie, dont celles liées au jardin collectif, collaboreront à leur éducation et sensibilisation. Enfin, le CPE jouera un rôle actif au sein de la communauté. Effectivement, son local permettra, hors des heures d’ouverture du CPE, la tenue de rencontres entre les résidents. Des questions relatives aux enjeux sociaux y seront abordées, telles la socialisation et les relations entre le CPE, l’école et la famille, par exemple.

Des signataires partenaires de leur milieu

Parole d’excluEs est un mouvement rassembleur où l’on s’organise et se mobilise pour la dignité et pour mettre fin à l’exclusion sous toutes ses formes. Si se mobiliser commence par la prise de parole, cela nécessite aussi de rassembler des personnes issues de différents milieux dans des projets collectifs pour améliorer les conditions de vie, avoir la possibilité de faire des choix et d’exercer les droits qui nous sont garantis.

Comité d’information, d’action et de réalisations, le RCIP est un regroupement de citoyennes et citoyens qui se mobilisent pour résoudre les problèmes du quartier et trouver des solutions durables.

Le CPEMN est un organisme à but non lucratif voué à la garde éducative des enfants de 0 à 5 ans. Il détient également un agrément du ministère de la Famille pour coordonner les services de garde en milieu familial de Montréal-Nord. Dans une atmosphère stimulante favorisant la croissance et la maturation de l’enfant selon son rythme, le CPEMN a pour mission d’offrir des programmes éducatifs susceptibles de dégager tout le potentiel du développement de l’enfant, favoriser son autonomie et son estime de soi, le franciser pour qu’il se joigne avec aisance à la communauté tout en prodiguant des soins aux enfants avec des besoins particuliers.

(Source : Parole d’excluEs, le Comité garderie du Regroupement citoyen de l’Îlot Pelletier (RCIP) et le Centre de la Petite Enfance de Montréal-Nord (CPEMN))

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!