Partick Deschamps/TC Média
EXCLUSIF – Alors qu’une nouvelle vigile se prépare pour souligner l’anniversaire de naissance de Fredy Villanueva, le 6 avril, le Guide a appris que deux policiers de Montréal-Nord ont été cités à comparaître devant le Comité de déontologie policière pour un incident survenu le 29 juillet 2010. Les faits reprochés se seraient déroulés au parc Henri-Bourassa, là où un arbre a été transformé en monument commémoratif, à l’endroit même où le jeune avait a été abattu par un agent du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) en 2008.

L’incident en cause avait été filmé et diffusé sur Internet à l’époque. On a ainsi pu voir un des deux policiers marcher sur les pierres blanches et les lampions qui entourent l’arbre sur lequel une photo de Freddy Villanueva, des rubans et des fleurs sont accrochés en permanence, pour arracher quelque chose. Il s’agirait d’une affiche qui annonçait une marche commémorative qui se tenait le 8 août suivant. Ses organisateurs avaient d’ailleurs dénoncé cet acte et la direction du poste de quartier 39 avait rencontré tous les policiers. 

Une vidéo qui mène deux policiers en déontologie 

Un citoyen, Ricardo Lamour, avait décidé de porter plainte au Comité de déontologie policière. Les documents que nous avons pu consulter démontrent qu’en mai 2012, le Commissaire à la déontologie policière a décidé de citer les agents Mathieu Chartrand-Côté et Yan Dextradeur afin de décider si leur conduite constitue un acte dérogatoire au Code de déontologie de policiers et si des sanctions s’imposent ou non. 

Ces deux agents sont soupçonnés de ne pas s’être comportés, dans l’exercice de leurs fonctions, de manière à préserver la confiance et la considération du public, en « enlevant des documents apposés sur un arbre du parc Henri-Bourassa utilisé à titre de mémorial à Fredy Villanueva », dans le cas d’un des agents, et en n’intervenant pas auprès de celui qui a ainsi agi dans le cas de l’autre.

Trois jours ont été retenus par le Comité de déontologie policière pour entendre cette affaire les 4, 5 et 6 septembre prochain. Une proportion minime de citations à comparaitre étant signifiées par le Comité de déontologie policière comparativement au nombre de plaintes reçues, les proches de Fredy Villanueva se réjouissent que cette plainte ait été jugée recevable. 

 

 

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!