Pendant que le maire Denis Coderre, multiplie les efforts pour ramener le baseball majeur à Montréal, l’auteur du seul match parfait de la franchise, Dennis Martinez, était dans la métropole, près de 24 ans plus tard, pour effectuer le lancer protocolaire du 50e Tournoi de baseball moustique de Montréal-Nord.

Martinez est sans équivoque: «Montréal mérite une équipe des majeures. Montréal aime le baseball et nous avons la meilleure équipe ici pour [le] ramener», lance l’ex-lanceur, en faisant référence au maire Denis Coderre, qui était présent.

Ce dernier a de nouveau promis le retour des Expos. «Ce n’est pas un « si », c’est un « quand ». Quand le baseball sera de retour, nous aurons besoin de « El perfecto » ici», a-t-il dit à M. Martinez.

Bons souvenirs
Ce dernier s’est dit excité de revenir dans cette ville, où il dit avoir été bien traité, ce qui lui a permis de rebâtir sa vie, après une période marquée par des problèmes d’alcool. «Les gens m’ont fait sentir si confortable ici. J’ai été béni à Montréal», dit-il.

L’homme originaire du Nicaragua, qui a célébré ses 60 ans en mai dernier, se souvient très bien de son match parfait, qu’il considère comme «le fait saillant de [sa] carrière».

«J’étais tellement nerveux en neuvième manche. Mes jambes étaient lourdes. Il y a tellement de choses qui se passent dans ta tête. […] Je priais pour que le dernier frappeur ne se rende pas sur les buts. Et quand j’ai vu Marquis Grissom faire le dernier retrait, c’était un grand soulagement», relate-t-il.

Rodger Brulotte, qui avait décrit la partie avec Denis Casavant, conserve aussi un souvenir impérissable. «C’était la perfection. Il était tellement dominant. Il n’a pas fait de jeu spectaculaire. Il a juste été lui-même», raconte-t-il.

Grande générosité
Puisque l’auteur du match parfait du 28 juillet 1991 tenait à remercier ses partisans, il a pris le temps de signer des dizaines articles, la plupart à l’effigie des Expos, avant de se diriger au monticule pour effectuer le lancer protocolaire du tournoi.

«Dennis, vous êtes à la maison ici», a lancé le maire de Montréal-Nord, Gilles Deguire. Les organisateurs du tournoi ont ensuite remis une médaille à M. Martinez, pour souligner son match parfait.

Nicolas Carrillo, des Orioles de Montréal, a eu la chance d’attraper une balle lancée par M. Martinez.

«C’était un honneur pour moi. M. Martinez est quelqu’un qui a compté beaucoup pour le baseball et il a donné l’envie de jouer à plusieurs enfants», a confié le jeune de 11 ans.

Après le lancer, l’ancien artilleur s’est dirigé à la mairie de Montréal-Nord, où il a signé la livre d’or de Montréal, ainsi que celui de l’arrondissement.

Après un souper organisé dans la salle du conseil, M. Martinez s’est rendu à l’aréna Garon, où il y a eu projection du film racontant l’histoire de son match parfait.

Rodger Brulotte et Denis Casavant ont commenté la projection.

La présentation de ce film se tenait dans le cadre d’une programmation spéciale de la Cinémathèque québécoise, qui diffuse une série de films et documentaires sur le baseball, entre le 18 juin et le 10 juillet.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!