Isabelle Bergeron/TC Media Les bibliothèques proposent de nombreuses collections destinées aux personnes ayant une limitation fonctionnelle.

Dans le cadre du mois de l’accessibilité, les bibliothèques proposent des conférences, des ateliers et des expositions pour sensibiliser la population à ce sujet.

Pour la 5ème édition du mois de l’accessibilité, la bibliothèque Henri-Bourassa s’intéresse à la trisomie21 par le biais d’une conférence avec une personne atteinte de trisomie le 25 octobre à 14h. Le public pourra se rendre compte que tout le monde ne vit pas la trisomie de la même manière.

Une exposition des travaux réalisés par les Artistes du Centre d’intégration à la vie active sera également proposée. Ces personnes qui vivent avec une ou plusieurs limitations physiques montreront des autoportraits qu’ils ont réalisés à l’aide d’un miroir.

Enfin, une autre exposition photographique prendra place au Centre communautaire. Aimer dans l’imbroglio vise à briser les idées reçues que les autistes ne savent pas aimer et préfère s’isoler des autres.

« Le Mois de l’accessibilité universelle nous donne l’occasion de réfléchir aux gestes que nous pouvons poser au niveau municipal, mais aussi au plan personnel, pour faciliter l’intégration et la participation dans notre société des personnes ayant une limitation fonctionnelle physique ou psychologique. », a souligné Mme Christine Black, mairesse de l’arrondissement de Montréal-Nord.

Une pierre, deux coups
Le mois de l’accessibilité vise à la fois à sensibiliser le public à la question cette question universelle de l’accessibilité mais aussi à inciter les gens à aller dans les bibliothèques. C’est surtout l’occasion pour les personnes ayant une limitation fonctionnelle de découvrir ce que les bibliothèques peuvent leur proposer.

Des activités sont d’ailleurs prévues partout à Montréal. Il y aura notamment un atelier sur l’apprentissage de la langue des signes, une conférence sur la zoothérapie, des rencontres avec des chiens-guides de la Fondation MIRA, et vous serez même invités à perdre temporairement l’une de vos sens.

Aussi dans Communauté :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!