Après avoir connu une saison parfaite en 2015, les Mustangs n’ont enregistré qu’une seule défaite en saison régulière cette saison, subie aux mains des Wildcats de Laurentides-Lanaudière qu’ils affrontaient en finale du Doug Britton Bowl dimanche. L’Ouest-de-l’Île est sorti victorieux de cet ultime affrontement.

Un échappé permet aux Mustangs de prendre possession du ballon à la ligne de 28 verges des Wildcats en fin du premier quart. Le porteur de ballon, Brendon Remy, fait tout le travail lors des quelques jeux suivants et obtient le premier touché du match.

Vers la fin du deuxième quart, une erreur fait en sorte que les Mustangs dégagent depuis le fond de leur zone au lieu de concéder un touché de sûreté.

À la suite du dégagement, les Wildcats reprennent possession à la ligne de 25 verges du North Shore. Jérémi Dusseault obtient un touché de cinq verges deux jeux plus tard. Avec 3:44 à faire au deuxième quart, c’est l’égalité 7-7.

Mais les Mustangs se reprennent avant la demie.

Sur un important quatrième-jeu-et-un à la ligne de 24 verges des Wildcats avec moins de deux minutes à faire, le porteur de ballon, Elijah Williams, se fraie un chemin à travers la défensive adverse jusqu’à la porte des buts. Il obtient le touché quelques jeux plus tard avec une course d’une verge. Les Mustangs finissent la demie avec une avance de 14-7.

Tard au troisième quart, les Wildcats concèdent un touché de sûreté qui place les Mustangs en avant 16-7.

À l’aide d’un placement d’une vingtaine de verges, Laurentides-Lanaudière s’approche toutefois à six points des Mustangs en début de quatrième quart.

Les Wildcats menacent en fin de match, obtenant même un premier jeu à la ligne de 24 verges des Mustangs avec un peu plus de deux minutes à faire au match. Mais les Wildcats bousillent leur opportunité.

En plus d’être pénalisés de cinq verges pour un hors-jeu, la formation des Wildcats voit alors son quart-arrière Mathieu Boudreau lancer trois passes incomplètes avant d’être plaqué par le secondeur Daniel Jamgotchian sur un quatrième jeu. C’était d’ailleurs le troisième sac du quart de Jamgotchian au quatrième quart.

«On a manqué un peu d’exécution en offensive ce soir. On n’a pas complété les passes qu’on a tentées. Mais l’honneur va au North Shore. Ils nous ont battus fair and square», fait valoir l’entraîneur-chef des Wildcats, Peter Polatos.

Les Wildcats menaceront à nouveau lors de la dernière minute, mais les Mustangs intercepteront une passe avec moins de 20 secondes à faire au cadran pour mettre fin aux espoirs des Wildcats.

«On avait besoin d’être disciplinés pour ce match. On a pris des pénalités lors de moments-clés, mais on s’est accrochés à notre avance. Notre défensive s’est vraiment présentée aujourd’hui. Notre offensive a fait un bon travail, même si on n’a pu compléter nos poussées lors de la deuxième demie», souligne l’entraîneur-chef des Mustangs, Jason Jourdenais.

Avec la victoire de dimanche, les Mustangs s’approprient un 26e championnat de première division en 52 ans d’existence.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus