L’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal se sent d’attaque en prévision de son match de demi-finale du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), prévu le 5 novembre au CEPSUM. Pour la deuxième fois depuis 2004, les Bleus affronteront les Redmen de McGill.

 

Les deux formations ont croisé le fer à seule reprise durant la saison, le 29 octobre, à McGill. Le match a été remporté par l’Udem par 13 points contre zéro.

 

«C’est une chance d’avoir déjà joué contre eux cette année, car on peut apprendre de nos erreurs, affirme l’entraîneur-chef des Carabins, Danny Maciocia. Le dernier match était très équilibré. L’autre équipe nous a donné beaucoup de fil à retordre, entre autres en nous laissant peu d’accès au quart arrière, et en travaillant très fort à la défensive.»

 

Grâce à leur travail à l’attaque, les Carabins sont parvenus à effectuer quelques placements, mais aucun touché n’a été marqué.

 

«On a mis l’emphase là-dessus lors des deux derniers entraînements, indique Louis-Mathieu Normandin, receveur de passes. Je pense qu’on est capable de faire des points contre eux. On a regardé des vidéos du dernier match, et on a constaté qu’il y a beaucoup de trous dans la défensive des Redmen qu’on peut exploiter.»

 

À domicile

 

Grâce à sa victoire contre McGill, l’équipe de l’UdeM a consolidé son premier championnat de saison régulière en 12 ans. Ils auront donc le privilège de jouer la demi-finale et la finale, le cas échéant, à domicile.

 

«C’était un de nos objectifs en début de saison de terminer au premier rang pour compter sur l’avantage du terrain et sur nos partisans», soutient M. Maciocia.

 

Ce sera la deuxième fois depuis le retour des Carabins en football en 2002 que les deux formations voisines du Mont-Royal s’affronteront en ronde éliminatoire. Lors de la dernière rencontre, en 2004, les Bleus avaient remporté la partie 38 à 18.

 

«On a hâte à samedi. Nos joueurs travaillent for depuis janvier pour se rendre où on en est à présent. La vraie saison commence, et nous devons jouer notre meilleur football à partir de maintenant», conclut l’entraîneur.

 

Les Bleus amorceront la ronde éliminatoire le 5 novembre à 14h au CEPSUM. Le Rouge et Or de l’Université Laval accueillera de son côté les Stingers de Concordia dans l’autre demi-finale.

 

Les gagnants des deux rencontres se rencontreront en finale provinciale de la Coupe Dunsmore.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus