Gracieuseté - Elisabeth Cloutier Explorer, transformer, surprendre et questionner font partie de la démarche de l’artiste Marc Gagnon, dont l’exposition J’aimerais qu’on m’explique est présentée en novembre à la Galerie d’art d’Outremont.

Des objets banals du quotidien aux matériaux les plus inusités, tout peut être une source d’inspiration pour Marc Gagnon. Explorer, transformer, questionner et surprendre font partie de la démarche de l’artiste visuel, qui présente J’aimerais qu’on m’explique à la Galerie d’art d’Outremont en novembre.

«Des tables, tuyaux, foyers, voitures, moteurs ou sur des bâtiments; j’ai travaillé avec tout. Je pars d’un thème, j’exploite un sujet et c’est la façon dont je l’amène qui est tordue», raconte d’emblée Marc Gagnon.

Tantôt purement formelle, tantôt minimaliste ou totalement surréaliste, son approche se caractérise par une liberté de formes, comme de médiums. Jouant volontiers avec l’absurde et l’incongruité, l’artiste montréalais de 57 ans crée des œuvres audacieuses qui défient les codes.

Entre création et déconstruction

marc-gagnon1

«Tout se construit et tout s’autodétruit. Si j’ai besoin d’un morceau d’une sculpture pour une autre création, je vais le chercher. Hier justement, il y a deux œuvres qui se sont fondues une dans l’autre pour en créer une nouvelle», observe Marc Gagnon, qui expose une dizaine de ses réalisations dans J’aimerais qu’on m’explique.

Bachelier en Arts plastiques de l’Université du Québec à Chicoutimi, le résident du quartier Rosemont laisse libre cours à son inspiration dans son atelier situé au coin des rues Iberville et Masson. Il a réalisé de nombreux projets artistiques en cours de carrière. La beauté du mort, une maison de 8 X 7 X 4 mètres assemblée à partir de 1700 toiles d’artistes, compte parmi ses installations inédites.

En parallèle, M. Gagnon a démarré sa propre entreprise il y a une vingtaine d’année. Il se spécialise en rénovation de bâtiments patrimoniaux, métier auquel il se consacre au cours de la saison estivale.

L’exposition J’aimerais qu’on m’explique de Marc Gagnon sera présentée du 3 au 27 novembre à la Galerie d’art d’Outremont, située au 41 avenue Saint-Just. Le vernissage se déroule ce jeudi 3 novembre, de 17h30 à 19h30. Informations: galeriedartdoutremont.ca, 514 495-7419.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus