Gracieuseté-League1Ontario/Martin Bazyl Photography Le club de soccer Mont-Royal Outremont caresse le rêve de participer au championnat canadien Amway.

Au lendemain de la victoire des Griffons au championnat interprovincial Québec-Ontario, l’entraîneur de la formation a laissé entendre que l’équipe de VMR pourrait un jour évoluer à la coupe Amway, une compétition dans laquelle évolue notamment l’Impact de Montréal. Les avis des spécialistes sont partagés à cet effet.

Après avoir vu son équipe remporter les grands honneurs le 12 novembre, Luc Brutus avait révélé à TC Media que des discussions étaient en cours entre Soccer Canada et les équipes professionnelles afin d’intégrer une formation de division III, comme les Griffons, à ce championnat canadien d’ici l’année prochaine.

Le choix de l’équipe en question ne serait pas chose faite alors qu’il resterait notamment à déterminer si ce sera l’équipe gagnante 2016 de la coupe interprovinciale Québec-Ontario ou celle de 2017 qui aura la chance de jouer contre les grandes équipes canadiennes.

Garder le niveau compétitif

L’analyste de soccer au 98,5 fm, Jeremy Filosa, demeure sceptique et se questionne sur la pertinence du projet notamment en raison du calibre de jeu qui différe entre les divisions.

«Jusqu’à maintenant, il n’y a aucune équipe de la division II qui a gagné contre une équipe de la MLS que ce soit Montréal, Toronto ou Vancouver. […] D’après moi, un club de division III canadienne, ça ne serait pas très beau à voir», fait-il valoir.

Il propose toutefois l’organisation de quelques matchs amicaux entre des équipes de division III et des formations professionnelles afin de voir si le niveau est compétitif.

Attirer le public

L’analyste au 91,9 Sports et journaliste chez TC Media, Romain Schué, juge que le passage éventuel d’une équipe comme les Griffons en coupe Amway serait une bonne idée puisque le championnat pourrait attirer davantage d’amateurs alors qu’en ce moment le grand public semble peut s’y intéresser.

Seules cinq équipes participent à cette compétition: L’Impact, Toronto FC, les Whitecaps de Vancouver, le FC d’Edmonton et le Fury d’Ottawa. Il s’agit d’un tournoi de trois rondes en séries aller-retour.

«Il doit y avoir davantage d’équipes impliquées pour vraiment avoir une concurrence et un attrait particulier au soccer canadien», croit Romain Schué qui a commenté les matchs de la coupe de la Première ligue de soccer du Québec pour RDS.ca.

Il prend l’exemple de la Coupe de France où tous les niveaux sont présents.

Selon lui, Les Griffons ont prouvé qu’ils ont un bon niveau de jeu. «C’est une équipe bien structurée avec des joueurs qui auraient pu être au professionnel», commente-t-il.

Leur participation à la coupe serait une belle reconnaissance et pourrait devenir une source de motivation, estime Romain Schué.

L’entraîneur Luc Brutus croit aussi que l’accès au championnat canadien entraînera «une visibilité monstre pour les deux villes et le club».

Importance

Aux yeux des deux analystes, le championnat demeure important dans le soccer canadienne puisque la formation vainqueur se voit accéder à la Ligue des Champions qui réunit des clubs d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes.

«Ça t’ouvre une porte incroyable. Financièrement, tu fais de l’argent. Tu vas te chercher de la crédibilité et de l’expérience», soutient Jeremy Filosa.

En 2016, la coupe Amway a été remportée par l’équipe de la MLS Toronto FC qui pourra participer à l’édition 2017-2018 de la Ligue des Champions.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus