TC Media – Archives/Josie Desmarais

La députée d’Outremont, Hélène David, salue la contribution et le soutien de sa sœur Françoise David, qui a annoncé jeudi qu’elle quittait dès maintenant ses fonctions de députée de Gouin et de porte-parole de Québec solidaire pour des raisons de santé.

«C’est une journée émotive parce qu’elle a apporté une contribution importante», a réagi d’emblée la députée libérale.

Sa sœur a été élue une première fois en septembre 2012 et réélue en avril 2014, moment où Hélène David a fait son entrée à l’Assemblée nationale.

«Elle m’a souvent soutenue dans mes premiers pas dans la vie politique et la vie parlementaire. Je dois dire qu’elle a été un soutien indéfectible pour sa petite sœur», témoigne l’élue d’Outremont, pour qui Françoise David représente un modèle politique loin de la partisannerie.

Malgré leurs désaccords politiques, les relations sont toujours demeurées cordiales entre elles, indique Mme David.

À quelques mètres de distance l’une de l’autre au parlement, les deux sœurs ont eu l’occasion de se côtoyer plus souvent qu’à l’habitude.

«C’a été pour moi une expérience très positive de la savoir près de moi, même si dans beaucoup de dossiers on n’avait pas la même position. Ça reste que c’est ma grande sœur et à plusieurs moments elle a été très soutenante pour moi», affirme Hélène David.

Bilan 2016

La députée libérale a procédé jeudi à un bilan de l’année 2016. Au cours des derniers mois, Mme David a travaillé à dénicher des subventions pour différents projets dans la circonscription d’Outremont.

Elle énumère notamment un investissement de 5 M$ pour la réfection d’écoles dans le comté, un soutien de 30,8 M$ dans le cadre des travaux de restauration de l’Oratoire Saint-Joseph et l’octroi d’une aide financière de 56 000 $ répartie entre divers organismes communautaires.

Mme David se félicite aussi d’avoir été à l’origine d’un jumelage entre l’école Guy-Drummond d’Outremont et d’une école new-yorkaise, Lillian Weber School of the Arts.

«C’est un jumelage où les jeunes de Guy-Drummond vont pouvoir aller à cette école de New York. Ça donne de l’opportunité d’avoir des jumelages par visioconférence, des projets communs dans leur classe et des visites sur place. Et ça permet à nos jeunes d’êtres des petits ambassadeurs à New York», expose la députée.

Concernant l’année 2017, elle en sera une de consolidation pour des projets comme la réfection d’une grande partie de l’Oratoire Saint-Joseph et le chantier du futur campus de l’Université de Montréal, estime Mme David.

La politicienne vise aussi à développer encore plus les liens avec les communautés culturelles. Elle souhaite une solution en 2017 concernant l’aménagement de nouveaux lieux de culte pour la communauté hassidique.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!