TC MEDIA - FELIX O.J. FOURNIER Le bruit émanant des trains qui traversent site Outremont sera mesuré au cours des prochaines semaines.

Onze ans après les dernières études sur le «climat sonore» sur son campus, l’Université de Montréal installera bientôt des sonomètres autour du chantier du futur campus pour mesurer le bruit des trains qui circulent à proximité.

Entre cinq et six sonomètres seront installés au cours du mois de mars et les résultats de leurs mesures devraient être connus vers la fin du mois. Le coût de l’étude s’élève à environ 18 000$.

Rails déplacés

Cette nouvelle évaluation sonore découle de la reconfiguration depuis l’été des rails du Canadien Pacifique (CP) traversant le site Outremont.

Auparavant situés près des résidences du secteur de l’avenue Ducharme, les rails ont été déplacés au nord de ces dernières.

Sur les nouveaux rails, la compagnie ferroviaire installera à la mi-mars un système de graissage des rails qui a pour but de diminuer la friction entre les voies et les wagons ainsi que le bruit des trains.

«On va mesurer l’intensité sonore avant et après l’installation pour voir jusqu’à quel point les équipements du CP qui vont être installés vont réduire le bruit», indique le directeur général du développement du Site Outremont, Alain Boilard.

L’étude permettra aussi de mesurer le bruit autour du chantier du nouveau campus de l’UdeM.

Les dernières mesures du climat sonore sur le site Outremont et dans le voisinage remontent à 2006.

Plaintes

Des systèmes de graissage existent déjà tout au long du réseau du CP, installés à différents endroits.

Selon Transports Canada, cet équipement permet de réduire «l’effort du moteur (du train) pour maintenir sa vitesse».

Questionné à savoir si le bruit des trains a fait récemment l’objet de plaintes par des citoyens vivant aux abords du site Outremont, le Canadien Pacifique indique travailler en collaboration avec l’Université de Montréal et les résidents afin de répondre à leurs préoccupations sans toutefois dévoiler l’existence de plaintes.

De son côté, l’UdeM assure n’avoir reçu aucune plainte concernant le son provenant du chantier.

«C’est un bruit de fond qui est quand même assez loin des résidences», expose M. Boilard.

Le nombre des trains de marchandises circulant dans ce secteur d’Outremont varie d’une journée à l’autre. Les trains de passagers l’Agence métropolitaine de transport empruntent aussi les rails du CP une dizaine de fois par jour.

La prochaine soirée publique d’information au sujet de l’évolution des travaux du nouveau campus est prévue le 21 février au Centre communautaire intergénérationnel d’Outremont.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!