TC Media - Denis Germain L’Orchestre de l’Université de Montréal, sous la direction du chef invité Yoav Talmi, a présenté un programme exigeant samedi dernier.

«J’espère que vous apprécierez le programme extrêmement challenging et difficile de ce soir», a déclaré d’entrée de jeu Yoav Talmi avant la présentation de Tableaux d’une exposition.

L’homme, lauréat du Prime Minister Prize for Composers d’Israël en 2013, est l’un des chefs d’orchestre-compositeurs israéliens les plus célèbres sur la scène musicale internationale.

Soliste de haute voltige 

Dès les premières mesures de la courte, mais saisissante Ouverture de Rouslan et Ludmila de Mikhaïl Ivanovitch Glinka, le ton du concert était donné. Les musiciens ont entamé la portion initiale avec fougue, énergie et de manière impeccable.

L’œuvre suivante, le Concerto pour piano n˚ 3 en ré mineur, op. 30 de Sergueï Rachmaninov, fut sans contredit une des pièces maîtresses du récital. La très exigeante partition du compositeur russe a contribué à mettre en lumière le talent pianiste soliste Mehdi Ghazi.

Tout à la fois en symbiose avec son piano et en harmonie parfaite avec l’orchestre, le jeune musicien a totalement rendu justice à la célèbre composition de Rachmaninov.

Deuxième prix du Concours de concerto 2016 de l’OUM, Mehdi Ghazi est également finaliste de l’édition 2013 du Concours international Ferruccio Busoni à Bolzano et médaillé du Hilton Head International Piano Competition en 2014.

Fresque en musique

L’orchestre a conservé le rythme soutenu en seconde partie de concert. La Novelette, une création d’Arash Teymourian – lauréat du Concours de composition 2016 de l’OUM – a préparé le terrain aux fameux Tableaux d’une exposition de Modest Moussorgski.

Dans une orchestration de Maurice Ravel, l’œuvre a été interprétée avec brio par les étudiants, qui méritent une mention spéciale pour leur jeu d’ensemble et la maîtrise de leurs instruments.  Le chef Yoav Talmi est titulaire d’une résidence à la Faculté de musique à l’Université de Montréal.  Dans le cadre de cette dernière, il a été appelé à travailler avec les musiciens de l’Orchestre de l’Université de Montréal (OUM).

Il offre par ailleurs des «cours de maître» destinés à la relève. «Je consacre un temps précieux pour aider les jeunes chefs à apprendre cette profession incroyable», a-t-il souligné.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!