Adeline Poulin L’univers musical de Chloé Lacan et son trio va de l’accordéon, au piano, au tuba, en passant par des frottements de mains, tapements de pieds, percussions thoraciques, claquements de doigts et même des rythmiques vocales.

La chanteuse française Chloé Lacan s’amène avec son accordéon et son univers charmant, attendrissant, drôle et émouvant au petit Outremont. Alors qu’autrefois elle chantait les louanges des plaisirs solitaires, voilà qu’elle est passée à un ménage à trois.

La Parisienne n’en sera pas à son premier voyage au Québec, mais cette fois, contrairement à la précédente, en 2016, où elle avait été invitée à faire son spectacle au Festival international de la chanson de Granby, elle aura le temps de voir du paysage. Chloé Lacan et ses deux hommes feront la tournée de 16 villes.

Dans une capsule vidéo annonçant sa série de spectacles au Québec, elle a composé une chansonnette dans laquelle elle a réussi à inclure tous leurs noms. Elle s’est promis de la chanter à tous ses spectacles.

Oups!

Si Chloé est virtuellement inconnue au Québec, en revanche en France, elle fait des spectacles dans des salles de tailles enviables. Et dire qu’au départ elle ne se destinait pas à la chanson.

«J’ai d’abord fait des études en théâtre. Un soir, vers l’âge de 20 ans, je suis allée voir un spectacle de musique tzigane dans une boîte de jazz à Paris. J’ai su dès ce moment-là que la musique était plutôt ma voie. Le lendemain, j’ai loué un accordéon. Si j’ai eu un coup de foudre dans ma vie, ç’a été celui-là», raconte avec amusement l’auteure-compositrice-interprète.

À ses débuts, Chloé Lacan s’est fondu dans le collectif d’artistes déjantés «La crevette d’acier». Au bout de 10 ans de tournées en France, en 2000, elle a senti le besoin de poursuivre sa route seule.

«J’ai eu envie d’aller vers mes projets, écrire mes chansons et mes musiques. C’est là que j’ai monté mon spectacle Plaisirs solitaires et ensuite, j’ai fait un ménage à trois», dit-elle avec une pointe d’humour.

Trio

Ménage à trois découle d’une réflexion artistique. «À la fin de ma tournée solo, j’ai eu très envie de collaborer à nouveau avec des musiciens, notamment des arrangeurs. J’ai proposé à Nicolas Cloche et Brice Perda, des instrumentistes, de le faire avec moi. Ils sont très présents. Nous faisons beaucoup de choses a capella», précise Chloé Lacan.

Détail intéressant, lors de la fin de son Ménage à trois au petit Outremont, ne vous empressez pas à quitter la salle. «Je finis toujours mes spectacles dans le hall. C’est trop triste, après un spectacle, d’être seule dans sa loge», conclut-elle en guise d’invitation à ses spectateurs.

Chloé Lacan Trio – Ménage à trois. Mardi 13 mars, 20h. Petit Outremont (1248, avenue Bernard).

Pour plus d’infos

514 495-9944

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!