Archives TC Media Les mamans pourront allaiter dans différents établissements publics de l'arrondissement.

Outremont emboîte le pas à d’autres arrondissements pour promouvoir l’allaitement en public. Les élus souhaitent que l’arrondissement intègre la Route du lait de l’organisme Nourri-Source, qui vise identifier des lieux où les mères peuvent nourrir au sein leur bébé sans gêne.

La conseillère du district Jeann-Sauvé, Fanny Magini, a déposé un avis de motion en ce sens lors de la dernière séance du conseil d’arrondissement. L’administration a été mandatée pour déterminer les endroits où les mamans pourraient allaiter librement sans se couvrir.

«Il y a déjà eu des plaintes de citoyens à plusieurs endroits à Montréal à l’égard de femmes qui allaitaient leur bébé parce qu’ils trouvaient que ce n’était pas le lieu. On fait donc ça pour créer des environnements accueillants et paisibles pour les mères», explique Mme Magini, qui souhaite que ce projet sensibilise la population afin qu’un jour l’allaitement en public soit accepté par tous.

Une fois les espaces identifiés, Nourri-Source fournir des affiches indiquant que ce lieu est favorable à l’allaitement.

Des autocollants bleus fournis par Nourri-Source seront installés pour identifier les lieux favorables à l’allaitement.

Commerçants

Rosemont-La-Petite-Patrie a été le premier arrondissement à adopter une résolution en faveur de la Route du lait. D’autres secteurs de Montréal, tels que le Sud-Ouest, Verdun et Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, ont aussi inscrit certains de leurs établissements à la Route du lait sans toutefois passer d’avis de motion.

L’initiative de Nourri-Source est née en 2015 et compte actuellement 300 commerçants participants répartis sur l’île. Ceux-ci permettent aux mamans d’y entrer sans obligation d’achats pour allaiter leurs enfants.

Par ce projet, l’organisme veut envoyer le message aux femmes qu’elles peuvent donner le sein un peu partout alors qu’il s’agit souvent d’un sujet à débat.

«Simplement en posant le geste, ça permet aussi à certaines mamans de pouvoir le faire sans crainte. Le droit à l’allaitement en public est inscrit dans la charte québécoise des droits et libertés de la personne, sauf que très souvent une mère, surtout au début, ne va pas oser. Donc, elle va souvent restreindre les lieux où elle va aller ou attendre d’entrer à la maison», soutient la responsable de la Route du lait, Anne-Claire Avdjian.

Elle précise que cette problématique peut entraîner différents effets comme l’arrêt de l’allaitement et augmenter les post-partum.

Nourri-Source espère attirer 300 nouveaux commerces dans son projet au cours de l’année.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!