(Photo: Depositphotos) «Je ne me tannerai jamais du retour du printemps et de tous ces petits bonheurs oubliés qui remontent à la surface après l'hiver…»
Où est ma trottinette ? Peux-tu sortir mon vélo du garage? Je veux mettre ma doudoune pour aller à l’école! Est-ce qu’on peut aller au parc ? Maman, le couple de cardinaux est revenu ! Est-ce que je peux faire mes devoirs dehors ? Peux-tu nous faire de la guacamole ? Je ne me tannerai jamais du retour du printemps et de tous ces petits bonheurs oubliés qui remontent à la surface après l’hiver.

Les vestes de polar, les foulards, les bas de laine, les soirées devant la télé, la noirceur à 4 heures, ça va faire ! J’aime l’hiver, j’adore le ski, j’aime la soupe, mais, à un moment donné, je suis bien contente d’entendre le chant des oiseaux dans ma cour et d’aller marcher dehors, sur l’asphalte, avec mes lunettes de soleil.

Je rêve de mettre mes gougounes et de ne plus avoir les pieds gelés tout le temps! Ouvrir les fenêtres et le toit de la voiture, comme c’est merveilleux! Que dire de ces belles mamans qui sont sorties ce weekend avec leurs beaux bébés en poussette, ça me rappelle de si beaux souvenirs… Bientôt les parcs seront remplis d’enfants à 5 heures qui rentreront ensuite à la maison, tout sales, avec un gros sourire dans la face !

À cette période de l’année, j’achète toujours des pots de tulipes ou de marguerites à l’épicerie. Ce sont les fleurs préférées de mon mari. Je lui en achète des jaunes, elles vont bien avec sa pelle mécanique! Vous ne pourrez pas dire que je ne fais pas d’efforts pour m’accommoder de sa meilleure amie… J’en dépose donc un peu partout dans la maison et la belle saison arrive ainsi plus vite, surtout dans ma tête !

Quand le chou fleur ne fait pas chou blanc

Je crois que je fabule un peu avec le printemps, car je regarde dehors et ma cour est encore pas mal blanche. Je sais, on est encore au mois de mars et l’hiver n’est probablement pas tout à fait terminé.

Qu’à cela ne tienne, on peut faire semblant et sortir nos chaises longues… enfoncées dans la neige. C’est pas mal mieux, à ce temps-ci de l’année, que de voir un bonhomme de neige en plein milieu de son jardin.

Mes filles m’ont demandé de vous donner cette semaine une recette de potage au chou-fleur. Même si je n’ai plus envie d’entendre parler de soupe, je dois avouer qu’elle est très bonne. C’est ma grande amie Annick qui me l’a refilée et j’ai eu beaucoup de succès auprès des enfants avec cette délicieuse soupe. Bonne semaine et bon appétit à vous tous!

Potage au chou-fleur

Les ingrédients

3 c. à soupe d’huile d’olive

1 chou-fleur coupé en bouquets

2 blancs de poireaux tranchés finement

1 pomme verte pelée et coupée en cubes

1 c. à thé de poudre de cari

1/2 c. à thé de curcuma

2 dattes dénoyautées

4 tasses de bouillon de poulet biologique

sel et poivre au goût

Préparation

Dans une casserole, faire revenir dans l’huile le chou-fleur, les poireaux et les cubes de pommes 4 minutes à feu moyen.

Ajouter la poudre de cari et cuire encore 1 minute en mélangeant bien.

Ajouter les dattes et le bouillon de poulet.

Porter à ébullition.

Laisser mijoter de 20 à 25 minutes jusqu’à ce que les légumes soient bien tendres.

Réduire en purée et ajouter du bouillon au besoin.

Goûter avant d’ajouter du sel. Les bouillons du commerce sont souvent déjà très salés.

 

Katrine Paradis

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus