Gracieuseté Le 10 juillet dernier, plus d'une trentaine de personnes se sont réunies sur l’avenue Bernard, pour préparer la campagne de Québec Solidaire et de sa candidate dans Outremont, Édith Laperle.
Dès le déclenchement des élections, la candidate de Québec solidaire dans Outremont, Édith Laperle, tenait à préciser ses intentions. Elle et son équipe vont mobiliser le vote étudiant pour mener une chaude lutte au Parti libéral, miné par les scandales de corruption.

En effet, la circonscription provinciale d’Outremont inclut les campus de l’Université de Montréal et du Collège Jean-de-Brébeuf. C’est donc plus de 56 000 étudiantes et étudiants de niveau postsecondaire qui étudient dans la circonscription.

« Beaucoup d’étudiantes et étudiants ont leur domicile permanent dans le comté. Pendant la campagne, nous allons dialoguer avec eux pour, ensemble, battre et remplacer le député libéral. Au cœur de Montréal, Québec Solidaire a l’élan qu’il faut pour causer des surprises. »

« Mais surtout, notre parti est le seul à avoir fait preuve de constance et de conviction en appui au mouvement étudiant. Le jour du scrutin, cela va porter fruit dans Outremont », affirme la candidate Édith Laperle.

Rappelons que Québec solidaire a proposé de garantir, dans un premier temps, le gel des frais de scolarité. La solution serait de réinstaurer la taxe sur le capital des banques et autres entreprises financières à un taux de 0,3%.

Par la suite, le parti propose d’établir la gratuité scolaire d’ici à 2017-2018, notamment en imposant des redevances à la source dans les compagnies minières et en nationalisant le secteur des énergies vertes.

« Depuis les élections de 2008, l’appui à Québec solidaire a plus que doublé au Québec. De plus, selon Jean-Marc Léger, notre parti serait en tête dans les intentions de vote des 18-24 ans. Enfin, à la rentrée, l’heure sera à l’engagement politique sur les campus », a noté Édith Laperle.

La candidate invite donc toutes les étudiantes et étudiants admissibles à s’inscrire sur la liste électorale et à exercer leur droit de vote. Les détails sont disponibles à l’adresse http://bit.ly/KIC9L4

Par ailleurs, le 10 juillet dernier, plus d’une trentaine de personnes se sont réunies au Brasseur gourmand HELM, sur l’avenue Bernard, pour préparer la campagne de Québec solidaire Outremont. May Chiu, la candidate du parti en 2008, était là pour appuyer Édith Laperle.

D’autres candidates et candidats solidaires étaient de la partie : Andrés Fontecilla (Laurier-Dorion), Marc-André Pilon (Vaudreuil) ainsi qu’Émilie Beauchesne (candidate à l’investiture dans D’Arcy-McGee).

Fait à souligner, la campagne d’Édith Laperle est très active sur Twitter (@elaperle) et Facebook (www.facebook.com/EdithLaperle).

Détentrice d’un baccalauréat en relations industrielles de l’Université de Montréal, Édith Laperle est conseillère syndicale au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) depuis février 2007.

Auparavant, elle a travaillé pendant cinq ans à la Fédération des infirmières et infirmiers du Québec (aujourd’hui Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec). Elle a plaidé à maintes reprises devant différents tribunaux administratifs et a agi à titre de porte-parole et de négociatrice dans le renouvellement de plusieurs conventions collectives.

(Source: QS)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!