(Photo: pacophoto.ca) Quelques golfeurs heureux de leur journée : William Habib, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Laurent/Mont-Royal; Philippe Roy, maire de Mont-Royal; Jean Touchette, éditeur de L’Express de Mont-Royal; Betty Miller, épouse du conseiller John Miller, et Erin Kennedy, conseillère municipale.
« C’était une journée extraordinaire ! Ça s’est super bien passé… et on a survécu ! », avouait en fin de soirée une Suzanne Caron épuisée, mais heureuse, à l’issue de cette journée de golf du centenaire au golf métropolitain d’Anjou.

Alors qu’il pleuvait à Mont-Royal, le soleil est resté accroché au-dessus du golf métropolitain d’Anjou. Ils étaient 32 quatuors sur le green hier mardi, pour commémorer le centenaire de Mont-Royal et son ancien parcours de 18 trous, disparu depuis.

Ouvert en 1931, le golf de Mont-Royal s’étendait de Trenton à Côte-de-Liesse et de Rockland à l’Acadie. Il couvrait près d’ 1/6e du territoire de la commune. Une première partie au Nord fut démantelée en 1955 pour y construire entre autres le premier Centre Rockland, puis la partie sud en 1960 pour répondre aux exigences de l’expansion urbaine. Une série de photos de l’ancien golf pavoisait par ailleurs la salle du souper de cette activité-bénéfice au profit des festivités du centenaire.

Tout a commencé vers 10h pour finir vers 20h30. 128 personnes ont donc tenté leur chance sur la petite balle et son trou. «Plusieurs concours ont émaillé le parcours, occasion de faire gagner des prix et d’ajouter du  »fun » à la balade», explique Suzanne Caron, coordonnatrice des festivités du centenaire.

Avec un résultat de – 8, le meilleur quatuor, le A4, était composé du conseiller municipal Daniel Robert et Jacques Perrauld, accompagnés de deux amis, Raymond Zizian et Serge Primeau. «Il y avait des joueurs plus expérimentés et, nous quatre nous qualifions de  »bons amateurs », mais nous sommes surpris et très heureux de notre score», a commenté Daniel Robert avec le sourire.

Une trentaine de personnes se sont ajoutées aux golfeurs pour partager le souper buffet en soirée, soit près de 160 convives de Mont-Royal et d’ailleurs qui se sont partagé 63 prix de présence, offerts par des partenaires enthousiastes de l’événement lors de la tombola de fin de soirée.

Un duo de musiciens, saxo et contrebasse, a animé le repas de leur tempo jazzy. Un encan silencieux proposait neuf lots prestigieux, dont des billets pour des concerts (OSM, Léonard Cohen), pour le Canadien, une nuitée au Delta, une cafetière à expresso, une TV 42pc, un souper tout compris chez Toqué et un tablier autographié par Normand Laprise, résident de Mont-Royal. Et un chandail autographié de Carey Price !

Et déjà certains souhaitent qu’on recommence l’année prochaine…

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus