TC Media - Archives Le maire Philippe Roy espère que le projet-pilote des résidus alimentaires aura le succès escompté. 
Même si Mont-Royal n’a pas atteint les objectifs fixés par la ville centre, le maire Philippe Roy se dit de son côté fier de constater l’effort considérable des Monterois aux collectes résiduelles.

Si Mont-Royal obtient de bons résultats en ce qui concerne les matières recyclables comparativement au reste de l’île de Montréal, il reste des efforts à faire du côté des matières organiques, selon le maire. Pour ce faire, la Ville a lancé, au cours de l’été, un projet-pilote pour encourager la collecte des résidus alimentaires.

C’est par des gestes concrets, telle cette nouvelle collecte, que la Ville dit poursuivre les objectifs énoncés dans son Plan local de développement durable, dévoilé en 2009. On peut y lire notamment que Mont-Royal entend récupérer 80% des matières recyclables et organiques, des résidus domestiques dangereux, des résidus de construction, de rénovation et de démolition ainsi que des déchets volumineux d’ici 2019.

«En 2009, on avait commencé par un projet-pilote sur les résidus de jardins, explique Philippe Roy. Cela a eu beaucoup de succès parce que les gens ont des grands terrains et qu’ils s’en occupent bien. Maintenant, on essaie autre chose avec les résidus alimentaires. On espère que cela aura le même succès.»

À partir d’un groupe de 500 résidences, la Ville souhaite évaluer la bonne marche du projet avant de l’étendre graduellement à la grandeur du territoire résidentiel de Mont-Royal.

«Les participants au projet-pilote ont reçu une trousse de départ comprenant un bac de comptoir et un ensemble de dix sacs en papier spéciaux, doublés de cellulose, soutient le maire Roy. Les résultats devraient être connus d’ici la fin du mois de novembre.»

À lire également:

 Bilan des matières organiques à Montréal: Mont-Royal se classe 3e

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!