Sarah Latulippe Le prochain spectacle de Philarmonie jeunesse de Montréal se déroulera le 29 novembre, à la Salle Jean-Deslauriers de l'école Le Plateau.

Philharmonie jeunesse de Montréal, dont le siège social est à VMR, vient de recevoir une subvention de 30 735$ du Fonds Avenir Mécénat Culture, du gouvernement du Québec. Un gros montant pour l’orchestre qui lui assure, pour une première fois en histoire, une certaine indépendance envers ses donateurs privés.

«On a réussi à passer au travers de 15 ans, sans aucun financement public, explique avec fierté Alain Fredette, le président fondateur de l’orchestre qui existe depuis 2001. Nous y sommes arrivés grâce aux dons privés, aux commandites et à la vente de billets.»

Membre du conseil d’administration depuis le jour 1, il se dit heureux de pouvoir varier les sources de financement de l’orchestre.

«Grâce à ce fonds, les organismes culturels amélioreront leur autonomie financière tout en continuant de s’appuyer sur leur communauté», soulignait la ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, lors à l’annonce de cette subvention.

Malgré cette importante subvention, l’orchestre continuera de se produire deux fois par année et d’emprunter les locaux de l’école secondaire Joseph-François-Perrault, puisque ce montant lui assure surtout un avenir.

«Nous devons placer une partie du montant pour 10 ans et une autre pendant deux ans, explique M. Fredette. Ça assure notre pérennité à long terme et ça, c’est merveilleux.»

Un orchestre en demande
L’idée de Philharmonie jeunesse de Montréal est venue de la fille de M. Fredette, alors finissante en musique à l’école secondaire Joseph-François-Perrault. Désireuse de continuer à faire de la musique après sa formation scolaire, elle a proposé cette idée à l’école et à ses collègues musiciens.

Depuis, cet orchestre accueille tous les musiciens amateurs qui ont fait de la musique au cours de leurs études secondaires et qui cherchent un moyen de pratiquer activement ce qui est devenu un loisir.

«Nous avons plus d’une cinquantaine de musiciens, nous n’en avons jamais eu autant, lance le fondateur. Nous avons toujours des finissants de Joseph-François-Perrault qui se joignent à nous, mais aussi des musiciens dans la trentaine et la quarantaine. Alors plusieurs générations de musiciens se côtoient. C’est ce qui fait la beauté de l’orchestre.»

Les musiciens paient également une petite cotisation pour faire partie de l’orchestre. Des cotisations qui permettent à Philharmonie d’amasser ses 20 000$ de budget annuel.

Depuis le discours du budget provincial 2014-2015, il est prévu qu’une somme de 5M$ soit prélevée annuellement des revenus de la taxe spécifique sur les produits du tabac pour être versée au Fonds Avenir Mécénat Culture. Il s’agit d’une augmentation de 2,5 M$ du budget consacré au Fonds.

En 2014, le ministère a parrainé 30 organismes culturels. Cette année, il subventionne déjà 66 organismes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!