( François Nadeau/Collaboration spéciale) Lise Thériault lors de la remise du prix à Mme Côté. Elle est accompagnée de Geneviève Rouleau, coordonnatrice de la Chaire de recherche.

Sortir les femmes atteintes de VIH de l’isolement, c’est le défi que s’est donné José Côté, chercheuse à l’Université de Montréal, qui vient de remporter le prix Égalité Thérèse-Casgrain dans la catégorie santé grâce à une infirmière virtuelle.

Le projet qu’elle pilote, «De VIH-TAVIE à TAVIE-Femme», vise à soutenir les femmes porteuses du VIH. Ces dernières représentent 23% des personnes vivant avec le VIH et font souvent face à de l’isolement et de la stigmatisation.

L’infirmière virtuelle les aide dans la prise des traitements antirétroviraux, dans la planification et le suivi de grossesse. Son objectif est de réduire au maximum les risques de transmission du VIH au bébé.

Cette initiative, faite en collaboration avec le Centre Hospitalier Universitaire de Ste-Justine, devrait être implantée ailleurs au Québec dès l’automne prochain.

Mme Côté s’est vu remettre une bourse de 1000$ par la vice-première ministre Lise Thériault, le 22 mars dernier à l’hôtel du Parlement. Les lauréates du prix Égalité sont des femmes engagées qui ont œuvré pour faire avancer la cause de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!