Collaboration spéciale - Baseball Québec Raymond Daviaut lors du dévoilement du temple de la renommée du baseball québécois RDS.

L’ex-joueur de baseball et ex-entraîneur Raymond Daviault est attendu dans Pointe-aux-Trembles le 27 août prochain pour signer le livre d’or de l’arrondissement et assister à une cérémonie au terrain de balle renommé en son honneur, a confirmé le conseiller d’arrondissement Gilles Déziel.

L’ancien lanceur des Mets de New York durant la saison inaugurale de 1962 est attendu à une cérémonie de signature à la maison de la culture de Pointe-aux-Trembles à 17h30.

L’ancien entraîneur de l’équipe junior de Pointe-aux-Trembles assistera ensuite au dévoilement de plaques ainsi qu’à un lancement protocolaire avant un match des Brewers de Montréal au terrain de balle Raymond Daviault du parc Clémentine de la Rousselière.


Par ailleurs, l’ancien bénévole Yvon Lussier, bien connu dans les milieux sportifs de Pointe-aux-Trembles avant sa mort en 2015, figurera lui aussi dans le livre d’or de l’arrondissement.Yvon Lussier

Sa conjointe Diane Fournier est invitée à une cérémonie de signature du livre d’or le 27 août prochain, en même temps que l’ex-joueur et entraîneur de baseball Raymon Daviault. Elle sera également de la cérémonie d’avant-match au parc Clémentine-de-la-Rousselière juste après.

Le terrain de balle numéro 2 du parc porte le nom d’Yvon Lussier à la suite d’une décision annoncée en mars dernier par le conseil d’arrondissement.


Réjouissances
L’instigateur d’une pétition lancée l’été dernier pour renommer le terrain en l’honneur de M. Daviault se réjouit.

Le président du Club sportif Les Oiseaux de Pointe-aux-Trembles se souvient d’avoir suivi la carrière de M. Daviault de près, tant chez les mineurs aux États-Unis, dans le AAA au Québec et dans la Ligue majeure de baseball (MBL).

«Raymond est le seul Pointelier à avoir joué dans les ligues majeures et il mérite d’être honoré de son vivant, alors nous sommes très, très, très heureux.»
– Pierre Marcil

Lorsqu’il travaillait au service des parcs de l’ancienne ville de Pointe-aux-Trembles, il a vu l’entraîneur diriger plusieurs de ses amis, dont certains jusqu’au championnat en 1970 et 1971.

Quand il a d’abord proposé l’idée de renommer le terrain de balle numéro 1, M. Marcil s’est fait dire que «selon les normes de toponymie de la Ville de Montréal, il fallait que Raymond soit décédé pour renommer le terrain en son honneur».

Toutefois, en juin 2016, le stade du parc LaSalle, dans l’arrondissement Lachine, a été renommé en l’honneur de Denis Boucher, ancien joueur de la MLB encore engagé dans le baseball de son quartier.

«J’ai écrit un message sur Facebook et quelques heures après, on m’a appelé pour me dire que le conseil d’arrondissement reconsidérerait la chose prochainement. C’est bien important parce que Raymond méritait d’emblée cet honneur», a exprimé M. Marcil.

Le conseil de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles a accepté le changement de nom au début du mois dernier.

Adrien
M. Daviault n’habite plus à Pointe-aux-Trembles, mais son petit frère Adrien y vit encore dans l’ancienne résidence familiale. Lui aussi a récemment fait valoir la nécessité de rendre hommage à Raymond avant son décès.

«Rodrigue Gilbert a un aréna à son nom ici, Claude Raymond a son complexe sportif à St-Jean-sur-Richelieu, Denis Boucher vient d’avoir son stade à Lachine, alors c’est logique. À un moment donné, j’ai parlé à Roger Brulotte et je lui disais que c’est dans le vivant, pas dans le passé, qu’il faut honorer quelqu’un», notait Adrien au début juillet.

Raymond Daviault a été intronisé au Panthéon des Sports du Québec en 2002 et au Temple de la Renommée du Baseball québécois en 2003.

Il vit aujourd’hui à Notre-Dame-de-la-Merci.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!