TC Media | Archives Depuis 2016, l’ancienne emprise du CN dans Pointe-aux-Trembles, est l’objet d’un mouvement citoyen appelé La Mobilisation pour la friche ferroviaire de l’Est.

L’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles et le Réseau de transport métropolitain ont conclu une entente de principe ouvrant la voie à l’aménagement d’un parc linéaire sur la friche ferroviaire de Pointe-aux-Trembles, confirme la mairesse Chantal Rouleau.

L’entente de principe permettrait à l’arrondissement d’utiliser la moitié de la largeur de la friche longue d’environ 4,25 km, qui fait l’objet d’une mobilisation citoyenne depuis novembre 2016.

Les fonctionnaires de l’arrondissement et du RTM s’emploient à établir les clauses de l’accord. Le processus aurait quelque peu été ralenti par l’abolition de l’Agence métropolitaine de transport (AMT).

«On ferait l’aménagement d’une piste multimodale accessible universellement, de l’aménagement paysager, l’installation de bancs et d’éclairage, le tout en travaillant avec les citoyens […] On a réservé de l’argent dans notre PTI [programme triennal d’immobilisations, NDLR] depuis deux ans pour ça», rappelle Mme Rouleau.

Selon la mairesse, le projet de voie plantée a le potentiel de revitaliser les environs de la friche, devenue un véritable parc à chiens informel. Elle cite l’exemple de commerces récemment installés en face de l’ancienne emprise, comme Station Café en 2016 et l’Atelier du Papatissier le mois dernier.

«Ça se veut créateur de développement économique, de commerce de proximité», estime celle qui réitérait l’idée de parc linéaire en campagne électorale, en octobre dernier.

L’arrondissement prépare actuellement un «projet participatif» par lequel les citoyens pourront soumettre leurs idées d’aménagements, ajoute la mairesse. Les dates de cette démarche ne sont pas encore fixées.

D’ici là, le service de l’urbanisme de l’arrondissement et d’autres organisations planifient une marche exploratoire de la friche en mai.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!