Anie Beaudoin Le quai du parc Marcel-Léger accueillait également les bateaux de Jeunes Marins urbains, construits avec des citoyens lors d’un chantier naval, et qui devraient être de retour en 2019.

Les quais en place aux parcs Marcel-Léger et du Fort-de-Pointe-aux-Trembles seront remplacés en 2020. Les résidents voulant mettre à l’eau un bateau à moteur devront toutefois continuer d’utiliser la rampe de la rue Notre-Dame Est, à l’est de la 36e avenue.

Les quais, tous deux mis en place il y a plus de 20 ans, on atteint leur limite de vie utile, et n’avaient pas été conçus en fonction de l’accostage de bateaux, selon l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

« Les nouvelles installations auront des quais et des ancrages plus robustes et une flottabilité plus importante », explique Élise Magnan-Bélanger, chargée de communications pour l’arrondissement.

Au parc du Fort-de-Pointe-aux-Trembles, le quai sera également plus long, pour éviter qu’il ne se retrouve appuyé sur la rive, comme le fait chaque été le quai actuel.

Le parc Marcel-Léger, où se trouve la maison Beaudry, reçoit les navettes Fleuve à vélo et les croisières patrimoniales. La navette entre Pointe-aux-Trembles et le Vieux-Port, si elle est de retour, partira de son côté du parc du Fort-de-Pointe-aux-Trembles, près de la rue Saint-Jean-Baptiste.

Des quais sont également envisagés aux parcs Clémentine-de la Rousselière et Pierre-Payet, où se trouvent actuellement des rampes de mises à l’eau disponibles pour les embarcations légères de type canot ou kayak. Un autre quai pourrait être mis en place au parc situé à l’intersection du boulevard Gouin et de la 133e Avenue, à Rivière-des-Prairies.

La décision d’y procéder ou non à l’installation dépendra des résultats d’une étude de caractérisation écologique, pour laquelle l’arrondissement a lancé un appel d’offres le 17 décembre dernier.

Une telle étude est nécessaire pour l’obtention du certificat d’autorisation, obligatoire pour toute nouvelle installation de ce type qui requiert des ancrages au niveau du littoral.

Puisque l’appel d’offres est en cours, aucune information concernant les investissements relatifs à ce projet ne peut être divulguée.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!