La Coupe Dodge féminine, où 14 bannières étaient en jeu, s’est soldée par de nombreuses déceptions pour les équipes de hockey du Lac-Saint-Louis. Seul le Wild Midget B a réussi à remporter les honneurs pour la région à la 39e édition du tournoi qui se déroulait du 14 au 17 avril sur sept patinoires de l’Ouest-de-l’Île.

Le Wild, qui affrontait les Canadiennes de Montréal en finale, a ouvert la marque, tard en fin de deuxième période et a assuré sa victoire en troisième. L’équipe adverse a bien tenté de remonter la pente avec un but au milieu du troisième engagement, mais c’était insuffisant.

La Coupe Dodge a réuni 2000 joueuses. Pour la première fois, l’événement a permis de condenser les 217 parties dans trois sites, soit le Centre civique de Dollard-des-Ormeaux, ainsi que les arénas Bob-Birnie de Pointe-Claire et Raymond-Bourque de St-Laurent.

« C’est une différence marquante par rapport aux années précédentes, puisque des jeunes filles de la catégorie Atome pouvaient rester sur place pour voir des match de haut niveau comme notre Bantam et Midget AA, et rêver de devenir une de ces joueuses-là », explique le directeur général de Hockey Québec, Sylvain B. Lalonde.

C’est la région de Québec-Chaudière-Appalaches, où se déroulera la Coupe Dodge masculine le weekend prochain, qui a remporté le plus de titres. Les équipes des catégories Bantam A et B, ainsi que que Pee-Wee A rapportent une coupe à la maison.

Chez les Midget AAA, les Honey Bees du Sud ont raflé les honneurs aux Warriors de l’Ouest, le 14 avril, en ouverture du tournoi. Cette ligue à part, du plus haut niveau, inclut seulement quatre équipes qui regroupent les meilleures hockeyeuses du Québec.

« Depuis l’avènement de la Coupe Dodge féminine, en 2008, nous avons observé un développement chez les filles. Non seulement ont-elles l’opportunité d’améliorer leurs aptitudes physiques dans le cadre de programmes comme le sport-études, leur sentiment d’appartenance est de plus en plus apparent. Elles arrivent habillées en track-suit aux couleurs de l’équipe », continue M. Lalonde.

Au total, 14 équipes de la région du Lac Saint-Louis s’étaient frayées une place à cette ultime compétition de la saison en se positionnant parmi les huit meilleures équipes de leurs catégories respectives.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!