Les premiers employés sont maintenant installés dans le nouveau siège social canadien du spécialiste de l’énergie et de l’automatisation ABB, au Technoparc de Saint-Laurent. Ce campus, qui comprend notamment une aire de recherche et développement, en accueillera 700, issus de six établissements, d’ici l’inauguration en mai.

ABB est l’un des chefs de file du marché de la transmission et de la distribution d’électricité au pays et disposera maintenant d’un centre de haute technologie ultramoderne, résultat de trois années de planification et d’un investissement de 90 M$. Il viendra remplacer l’ancien siège social, situé au croisement des autoroutes 13 et 40, et plusieurs sites de vente ainsi que des unités manufacturières de Saint-Laurent, Dorval, Lachine et Laval.

«LeTechnoparc était tout désigné pour établir le nouveau siège social d’ABB, notamment au chapitre du développement durable ainsi que pour la visibilité depuis l’autoroute», souligne le directeur du projet Campus Montréal, Steven Spedding.

La bâtisse, située sur le boulevard Hymus, à l’entrée du Technoparc, est en voie d’obtenir la certification LEED Argent. Elle compte notamment trois toits verts au-dessus des entrées et des toits blancs, ce qui permet de limiter les îlots de chaleur.

«C’est un exemple de réussite économique selon nos valeurs et un bon exemple pour les compagnies du secteur», souligne le maire de l’arrondissement, Alan DeSousa.

Si ABB a fait face à quelques défis pendant la construction, lancée en octobre 2015, notamment avec des changements au sein de l’équipe de gestion, les travaux vont être achevés deux mois en avance.

Innovation
La compagnie souhaite ouvrir son campus aux écoles et aux organismes afin d’apprendre ce qu’est l’énergie aux jeunes générations.

«Nous allons d’abord nous installer pour voir comment apporter notre contribution, avertit la présidente d’ABB au Canada, Nathalie Pilon. Mais l’innovation passe l’éducation.»

Près de l’entrée, une salle entièrement vitrée, où les prototypes des dernières innovations d’ABB présenteront des énergies nouvelles et puissantes, accueillera les visiteurs, essentiellement les clients. Ce premier espace du genre au Canada sera relié à des salles de conférence et servira à des démonstrations, des formations et des événements d’avant-garde.

«Le bâtiment met en avant notre riche histoire d’innovation», précise Mme Pilon.

Circulation
L’entreprise est en discussion avec les instances municipales pour qu’un feu de circulation soit installé sur le boulevard Alfred-Nobel, qui ne compte que des arrêts et un rond-point pour le moment. Environ 700 employés supplémentaires vont converger vers le Technoparc, alors qu’ABB a prévu autant de places de stationnement.

«Le projet de train électrique va bonifier notre choix de s’installer ici, note cependant Mme Pilon. Nos employés vont embarquer s’ils ont l’option de prendre un moyen de transport durable.»

Le Réseau électrique métropolitain (REM) sera un réel avantage pour ABB, comme pour les autres compagnies du Technoparc, en plus d’être nécessaire à la compétitivité du pôle, selon le maire DeSousa.

Des supports à vélo sont également prévus et la direction d’ABB espère qu’un lien cyclable avec le Bois-de-Liesse sera créé.

Les livraisons devraient quant à elle se limiter à une vingtaine de camions par jour, principalement pour livrer les composantes.

Campus Montréal ABB

  • 300 000 pieds carrés, dont plus de la moitié de bureaux
  • 700 employés, dont une centaine dans la partie manufacturière
  • Une construction de 90 M$
  • 12 murs verts et 3 toits verts
  • 130 antennes pour le réseau sans fil
  • 10 mètres de hauteur dans l’aire d’assemblage
  • 1 gym, 1 salle d’entraînement et 1 sentier pédestre

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus