Archives /TC Media Le Syndicat des professeurs de Saint-Laurent est catastrophé par l'annonce du budget Leitao.

Alors que la direction du cégep de Saint-Laurent se dit déçue du budget provincial annoncé hier, le Syndicat des professeurs du Cégep de Saint-Laurent,«catastrophé», considère qu’avec ce budget, le gouvernement est en train «de couper dans l’avenir».

Depuis 4 ans, le réseau collégial subit des compressions qui s’élèvent à 109 millions de dollars.
Ce qui représente des coupes de près de 2.5 M$ uniquement pour le Cégep de Saint-Laurent.

«Il y a déjà eu une réduction des effectifs à la formation continue et à la direction des études», précise la responsable des communications du Cégep de Saint-Laurent, Louise Lavallée.

«Mais jusqu’ici, à Saint-Laurent, contrairement à d’autres cégeps, nous n’avons pas eu à couper dans les services aux étudiants», affirme la présidente du Syndicat des professeurs, Johanne Fraser.

Pour l’année à venir, Mme Lavallée indique que «nous ne savons pas encore à quelle hauteur, mais c’est certain qu’il y aura de nouvelles coupes importantes à faire».

Des nouvelles «catastrophiques»
Selon le syndicat, les dépenses du gouvernement, qui augmenteront de 0,2% cette année en matière d’éducation, ne suffiront même pas à éponger les couts de système, qui augmentent constamment.

L’augmentation du budget en éducation de 1,6%, annoncé en 2014/2015, était déjà considéré insuffisant autant par le cégep que par le syndicat.

Ainsi, Mme Fraser assure que les mesures proposées par le budget Leitao indiquent «qu’il y aura assurément un manque à gagner» et que «ce sont les jeunes avec des difficultés qui continueront d’en payer le prix».

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!