Isabelle Bergeron Les élus léonardois et le maire Michel Bissonnet auront des tablettes numériques pour suivre l’ordre du jour des conseils d’arrondissement avant la fin de l’année.

Les élus de l’arrondissement Saint-Léonard souhaitent consulter les documents en version numérique pour réduire la consommation de papier. Cela pourrait permettre d’économiser plus de 8000 feuilles par an.

Le premier essai d’un conseil d’arrondissement numérique à Saint-Léonard a failli avoir lieu lundi 3 avril. En raison de problèmes logistiques, cette petite révolution écologique a finalement été reportée, mais l’arrondissement promet que ce n’est qu’une question de temps.

« Nous en sommes présentement à l’étape d’analyse des différentes options disponibles en fonction de leur efficacité et de leur fonctionnalité. Les élus souhaitent parvenir à tenir une telle séance d’ici la fin de l’année 2017 », a précisé le service de communication de la mairie qui a ajouté que cette démarche avait été initiée dans une logique de développement durable.

D’autres arrondissements montréalais comme Verdun ou Rosemont-la-Petite-Patrie ont d’ores et déjà proposé des démarches similaires pour les mêmes motivations et ces initiatives ne sont pas vaines.

À Saint-Léonard, chaque séance ordinaire compte en moyenne 124 pages au sommaire décisionnel distribué aux cinq élus. En comptant les séances extraordinaires, 8625 feuilles de papier ont été imprimées en 2016 uniquement pour les quatre conseillers et le maire. À ceci s’ajoutent des exemplaires de l’ordre du jour de 4 à 6 pages qui sont mis à la disposition des citoyens à l’entrée de chaque réunion du conseil.

À l’avenir, ces documents seront donc téléchargés sur des tablettes numériques et les conseillers et le maire pourront suivre l’ordre du jour sur leur écran. Pour ce qui est des documents proposés aux habitants, une solution est aussi envisagée. « J’aimerais qu’ils soient projetés sur un grand écran comme cela les citoyens pourront voir de quoi on parle. On ne pourra en revanche pas tout diffuser, car certains documents doivent rester confidentiels comme ceux des appels d’offres », explique Dominic Perri, conseiller de Ville.

Si aucune date n’a été fixée pour ce premier conseil numérique de Saint-Léonard, le conseiller de Ville se réjouit de cette décision puisqu’il milite pour cette avancée.

« Mon cousin est astronaute. Il y a une vingtaine d’années, je l’avais invité pour une conférence à Saint-Léonard et il avait raconté que la terre était fragile et qu’il fallait en prendre soin comme un bébé. Cette phrase m’a touché et depuis, je travaille autant que possible pour l’environnement », raconte Dominic Perri.

Le service de communication de la mairie de Saint-Léonard a précisé que les cinq élus de l’arrondissement soutiennent cette idée. Dominic Perri se veut optimiste et espère que le premier conseil d’arrondissement sans papier aura lieu lors de la prochaine séance ordinaire prévue le 1er mai à 19h.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!