Isabelle Bergeron/TC Media L'école secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry aura une part du gâteau des investissements pour la réfection des écoles à Saint-Léonard.

La Commission scolaire de la Pointe-de-l’île (CSPÎ) recevra 23,3 M$ du ministère de l’Éducation, cette année, pour effectuer des travaux de rénovation et de réfection dans 41 établissements scolaires.

Une bonne nouvelle affirme le président de la CSPÎ qui ne cache pas qu’il aurait voulu plus d’argent.

«Si nous avions eu plus d’argent, nous aurions pu en faire plus. Nos bâtiments ne sont pas en ruines, mais nous sommes loin d’avoir terminé les mises aux normes de nos bâtiments. Mais, il faut tout de même reconnaître que le gouvernement a investi une somme importante qui nous permettra de poursuivre le travail», affirme Miville Boudreault.

La commission scolaire avait mis l’accent, au cours des dernières années, sur l’enveloppe du bâtiment, telle que les murs, les fondations et le toit. Avec l’investissement provincial 2018, elle va miser sur des chantiers touchants l’intérieur des écoles.

«Cette fois-ci, la majorité des travaux seront sur des finis intérieurs, comme les salles de toilettes. C’est bien et nécessaire de faire des travaux sur le toit, mais ce n’est pas quelque chose de visible pour les employés et les élèves. Là, ils pourront constater l’évolution», indique M. Boudreault.

Les appels d’offres devraient être déposés d’ici le mois de mars pour les 72 projets de la CSPÎ.

«Nous pourrions peut-être même en faire plus. Si à la fin des travaux, nous avons réalisé des économies, nous pourrions ajouter des projets», laisse entendre le président.

Saint-Léonard
Un total de cinq écoles de Saint-Léonard auront droit à des travaux de rénovation, cette année, soit le quartier le moins touché par les chantiers de tout le territoire de la CSPÎ.

En effet, avec ses neuf projets totalisant des investissements de plus de 2,3 M$, Saint-Léonard se classe en queue de peloton pour le nombre de projets ainsi que pour les coûts.

«C’est l’état des bâtiments qui explique pourquoi une école ou un territoire a davantage de projets qu’un autre», souligne M. Boudreault.

Selon ce dernier, les écoles de Saint-Léonard seraient en meilleur état que plusieurs établissements scolaires de la CSPÎ, notamment ceux à Montréal-Nord où l’on dénombre 26 projets de réfections dans 13 écoles en 2018.

«Les écoles de Montréal-Nord ont été intégrées à la CSPÎ en 1998. Avant, elles étaient gérées par la Commission scolaire de Montréal. Quand nous les avons accueillies, leur état de vétusté était considérable. Nous avions du rattrapage à faire et 20 ans plus tard, nous ne sommes pas encore arrivés au bout», fait-il valoir.

La liste des besoins de travaux dans les écoles est effectuée par les directions des établissements scolaires, avance le président. Par la suite, le service matériel de la CSPÎ les classe en ordre d’importance selon l’urgence des travaux.

«Nos écoles se veulent des milieux de vie sains, salubres et sécuritaires. Mais, nous avons des écoles qui sont mal en point. Il y a eu une grande amélioration, mais il reste du travail à faire. Nous sommes sur la bonne voie», lance M. Boudreault.

La majorité des travaux devraient être effectués pendant la saison estivale.

Liste des travaux à Saint-Léonard

Nom de l’établissement Travaux à effectuer Coût estimé
École Antoine-de-Saint-Exupéry · Réfection de la toiture

· Réfection des finis intérieurs

· Remplacement des chambres froides

· 250 000$

· 475 000$

· 165 000$

 

École La Dauversière · Réfection des finis intérieurs

· Réfection de l’escalier extérieur et de l’entrée principale

· 300 000$

 

· 150 000$

École Lambert-Closse · Remplacement d’une unité de ventillation

· Réfection des escaliers intérieurs

· 125 000$

 

· 200 000$

École Victor-Lavigne · Réfection des finis intérieurs · 375 000$
École Wilfrid-Bastien · Réfection des plafonds (enlèvement de flocages d’amiante phase 4) · 300 000$

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!