L’arrondissement de Saint-Léonard demande à ses citoyens de plonger dans le futur, soit en 2030, dans le cadre d’une série de consultations publiques qui visent à établir des «orientations claires» pour la prochaine décennie.

Les Léonardois de 18 ans et plus ont jusqu’au 8 juin pour soumettre leur candidature pour être du panel qui aura la chance de s’exprimer par le biais de sondages portant sur des thématiques précises, touchant entre autres la mobilité et l’économie. L’objectif est de constituer un groupe de citoyens qui sera un échantillon représentatif de la population de l’arrondissement.

Les membres du conseil d’arrondissement souhaitent « obtenir l’opinion des résidents de l’arrondissement sur leur vision du futur. Nous voulons ainsi définir des orientations claires qui reflèteront les valeurs de la population et qui répondront à leurs besoins réels pour les années à venir », indique le maire de Saint-Léonard, Michel Bissonnet, dans un communiqué.

Une fois l’inscription réalisée, ces personnes recevront par courriel, à quelques reprises au cours de l’été, de courts sondages à remplir en ligne.

De plus, l’arrondissement organise deux consultations publiques. La première se tiendra le 12 juin au pavillon Giuseppe Garibaldi de 19h à 21h. La seconde aura lieu le 16 juin de 13h à 15h à la salle d’activité de la bibliothèque de Saint-Léonard.

Les citoyens peuvent aussi déposer un mémoire public sur une thématique précise sur le site Web visionstleonard.com.

Ces consultations constituent la deuxième étape d’un plan stratégique visant à revoir les forces, les zones propices à amélioration et l’environnement externes de l’arrondissement. Une fois le processus complété, un rapport sera rédigé pour établir les grandes lignes de la stratégie à envisager par l’arrondissement de Saint-Léonard.

Aucun fonds d’investissement n’est actuellement prévu par l’arrondissement. Ce dernier sera établi en fonction des idées présentées par les résidents.

Rappelons qu’en juillet 2017, le conseil d’arrondissement annonçait la mise sur pied d’un plan stratégique 2019-2029. Un contrat de 67 700$ avait alors été accordé à la compagnie Raymond Chabot Grant Thornton et Cie afin qu’elle évalue les forces, les faiblesses et l’environnement externe de l’arrondissement.

Le diagnostic posé, l’arrondissement procède aux consultations de ses résidents, commerçants, partenaires et organismes, de façon à dégager une vision collective de l’arrondissement.

Six grandes thématiques

Communauté, mode de vie, économie, environnement, gouvernance, mobilité.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!