FELIX O.J. FOURNIER TC MEDIA (51 :L'organisme Habitat pour l'humanité Québec a organisé une corvée citoyenne dans le Village Turcot, jeudi dernier.

L’organisme Habitat pour l’humanité commencera dans moinsde deux semaines la constructiond’un nouveau duplex pour des familles à faible revenu dans le Village Turcot.

«On va faire une première pelletée de terre qui devrait avoir lieu au début du mois d’octobre pour marquer le lancement de ce nouveau projet», a annoncé le 29 septembre la présidente d’Habitat pour l’humanité Québec, Madeleine Martins.

Le duplex, dans lequel deux familles pourront habiter, prendra place sur la rue Bourassa où l’organisme détient un second terrain vacant. Celui-ci devrait aussi y accueillir dans les prochaines années un autre immeuble.

Quelques familles ont montré leur intérêt pour résider dans le prochain duplex. Le conseil d’administration de l’organisme sélectionnera prochainement les ménages.

Habitat pour l’humanité a déjà érigé au cours des derniers mois deux nouveaux duplex sur les rues Turcot et Bourassa. Deux nouvelles familles s’y établiront d’ici décembre. Ces projets permettent à des familles à faible revenu de devenir propriétaire d’une maison grâce à différents avantages. Les paiements hypothécaires mensuels sont fixés à un maximum de 30% du revenu brut de l’acheteur et aucun intérêt n’est payé sur le prêt, notamment.

Les ménages doivent toutefois respecter une série de critères dont faire 500 heures de bénévolat pour l’organisme et avoir un revenu entre 38 000$ et 45 000$.

En 18 ans, Habitat pour l’humanité a bâti six bâtiments qui logent sept familles dans le Village Turcot.

Grand nettoyage

Au-delà dela construction de duplex, Habitat pour l’humanité Québec s’engage aussi à embellir le voisinage.

L’organisme a organisé une corvée citoyenne dans le Village Turcot, le 29 septembre.

Une soixantaine de bénévoles, dont 50 employés de l’entreprise de construction CRH, ont sillonné des rues du quartier Saint-Henri pour entre autres enlever des graffitis, ramasser les détritus et peinturer des bornes-fontaines.

«Quand on installe une famille quelque part, on essaie d’avoir un retour de générosité envers les résidents immédiats», explique Mme Martins.

Aussi dans Actualités :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!