Photo: TC Media - Archives Pour souligner le 350e anniversaire de l’arrivée des premiers chevaux au Canada, la Maison Saint-Gabriel a offert en 2015 une programmation d’activités célébrant leur rôle économique et social.

L’exposition Le cheval Canadien, une race à part et une programmation visant à faire connaître l’histoire de l’arrivée des premiers chevaux en Nouvelle-France, ont valu à la Maison Saint-Gabriel le Prix d’histoire du Gouverneur général pour l’excellence dans les musées: histoire vivante.

Pour souligner le 350e anniversaire de l’arrivée des premiers chevaux au Canada, le musée a entrepris en 2015 d’offrir une programmation d’activités célébrant leur rôle économique et social.

Des conteurs, des animateurs et des artisans ont fait revivre l’histoire de l’époque à plus de 75 000 visiteurs.

Par l’entremise de conférences équestres, d’ateliers divers pour petits et grands, de visites guidées, et de reconstitutions historiques comme la «run de pain» dans les rues du quartier pour rappeler l’époque des livraisons à cheval, le musée de Pointe-Saint-Charles a stimulé l’intérêt pour une facette de l’histoire jusque-là inexploitée.

«L’histoire vivante, ça passe avant tout par le contact humain, explique Madeleine Juneau, directrice de la Maison Saint-Gabriel. Ce qui prime, c’est de stimuler l’intérêt pour l’histoire auprès du plus grand nombre pour la faire rayonner.»

Ce prix est présenté par l’Association des musées canadiens, en partenariat avec la Société Histoire Canada. Il a pour but de récompenser l’excellence, particulièrement dans la présentation, la préservation et l’interprétation de l’histoire.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus