(Photo: TC Media - Félix O.J. Fournier) Le premier parc familial de Griffintown a coûté 3,2 M$.

L’unique parc familial du quartier Griffintown, Bassin-à-Gravier, a remporté l’un des Grands Prix du Design 2017, dans la catégorie Terrasse et aménagement paysager public.

C’est la firme Civiliti qui était responsable de la conception de l’espace situé le long du canal de Lachine, près de la rue Richmond. Inauguré en mai, il occupe une aire de 7600 mètres carrés sur ce qui était un bassin de déchargement de bateaux dans le port industriel du canal jusque dans les années 1950.

Son design met en valeur l’héritage historique du quartier, s’inspirant d’une thématique maritime avec des bacs à sable en forme de barques, des jets d’eau et plusieurs modules avec cordages.

«Nous sommes extrêmement fiers que le premier parc pour la famille de Griffintown reçoive un tel honneur. Il constitue une étape importante pour Griffintown», a réagi le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, par voie de communiqué.

Vert

La partie sud du parc dont la construction et la conception a coûté 3,2 M$ abrite un bassin de biorétention, qui sert à récupérer et gérer les eaux pluviales, une première dans le Sud-Ouest. Il accueille d’ailleurs 24 000 plantes indigènes.

«La mise en valeur de l’ancien bassin no. 3 aux abords du canal de Lachine constitue un concept innovateur et écologique et offre un design sensible jusque sur la terrasse qui surplombe Griffintown», a mentionné le jury de l’Agence PID, une entreprise qui fait la promotion de l’architecture et du design local.

Six autres parcs devraient être inaugurés dans Griffintown dans les années à venir. Le prochain arrivera en 2018.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!