Au moins 400 personnes, dont l’archevêque de Montréal, Christian Lépine, ont participé à la journée spaghetti de l’église Saint-Jean-de-Matha, dimanche. L’événement riche en amidon et en sauce tomate avait pour objectif d’aider la paroisse à financer son nouveau toit, qui devrait coûter près de 500 000$.

Grâce à cette initiative et un don de 20 000$ du diocèse de Montréal, l’église Saint-Jean-de-Matha a amassé plus de 70 000$ depuis le début de sa campagne «Pour un toit», lancée il y a cinq mois.

«On se rapproche lentement de l’objectif, mais on cherche encore du financement qui viendrait de l’extérieur de la paroisse. Le toit est en fin de vie depuis plusieurs années», commente Pierre Trudel, coordonnateur du comité de financement de l’établissement.

L’église ne se donne pas d’échéancier précis pour sa levée de fonds, mais compte doubler les efforts pour amasser plus d’argent.

Bonne participation

Les pâtes, le vin et le gâteau servis par la paroisse Saint-Jean-de-Matha étaient plus populaires cette année qu’en 2016.

«On ne connaît pas encore les chiffres finaux, mais c’est certain que nous avons attiré plus de gens que l’an passé, quand près de 300 personnes étaient venues nous voir. C’était une belle activité de financement mais surtout une bonne occasion de socialisation pour les gens du quartier», indique M. Trudel.

Construite entre 1955 et 1957, la paroisse Saint-Jean-de-Matha est la dernière église francophone active du quartier Émard.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!