(Photo: TC Media – Nicholas De Rosa) Les habitants de la Résidence Saint-Paul n’ont plus accès à cet arrêt d’autobus, situé juste au nord de l’intersection de la rue Philippe-Lalone et du Chemin de la Côte-Saint-Paul, depuis novembre. Ils doivent marcher 150 mètres plus loin, jusqu’à la rue Notre-Dame, pour avoir accès aux lignes d’autobus 36 et 37.

Les déplacements des aînés de la Résidence Côte-Saint-Paul sont plus difficiles depuis l’hiver en raison du chantier Turcot. En novembre, l’arrêt d’autobus des lignes 36 et 37 situé à une soixantaine de mètres de leur porte a été déplacé, les obligeant à marcher quelque 200 mètres de plus pour avoir accès au transport en commun.

Pour plusieurs habitants de la résidence de 140 logements dont la moyenne d’âge est de 78 ans, s’ajuster à ce changement n’est​ pas une mince tâche.

«Cet hiver, les trottoirs étaient très mal entretenus. Plusieurs personnes ont dû marcher dans la rue pour se rendre à l’arrêt, ce qui est dangereux. Ça limite les déplacements. Il y a même certains d’entre nous qui ne sommes pas sortis de l’hiver», explique Jocelyne Beaudry, qui vit à la Résidence Côte-Saint-Paul depuis 9 ans.

Les quatre résidentes rencontrées par TC Media s’entendent pour dire que ce problème est moins grave avec le beau temps, mais que la marche demeure difficile pour certains, menant à l’isolement. De plus, se déplacer de la rue Notre-Dame à la Résidence Côte-Saint-Paul​ après le coucher du soleil représente un grand danger pour elles, qui sont souvent non-accompagnées.

«J’avais une activité de chorale tous les lundi soirs et je rentrais vers 23h. Avant, je marchais un coin de rue, ce n’était pas trop pire, mais je ne vais pas faire le nouveau chemin le soir. Il y a toutes sortes de personnes que je voudrais pas croiser ici la nuit, ça fait trop peur», raconte Lise Gélinas, qui a désormais cessé de participer à son activité de chorale.

Solution exigée

Ces dames se sont présentées au comité bon voisinage Turcot du Sud-Ouest du 11 avril afin de demander à la Société de transport de Montréal (STM) d’implanter un service de Navette Or pour la Résidence Côte-Saint-Paul et les trois autres maisons de retraite qui se situent à proximité de l’établissement.

Celui-ci existe dans dix autres arrondissements et fait une boucle des points d’intérêt pour les aînés, telles les banques et les épiceries. Ce sont des minibus adaptés qui offrent ce serivce.

Le chef de division de la gestion des réseaux de la STM, Alain Labelle, a indiqué lors de la séance que la STM ne compte pas ajouter de nouveaux services ou de modifier les services existants de Navette Or. Il a toutefois admis qu’il y avait bel et bien une perte de service dans le secteur où se situe la Résidence Côte-Saint-Paul.

«Ce que je vais demander est une réévaluation au niveau des lignes pour voir s’il y a une possibilité de faire un détour différent qui permettrait de rétablir le service qu’il y avait avant. On regardera aussi s’il y a d’autres options qui pourraient être mises en place en tant que mesures de mitigation pour les travaux», a-t-il dit.

Un service équivalent à la Navette Or a été évoqué, mais aucun engagement ferme n’a encore été pris du côté de la STM.

 

Les zones bénéficiant du service Navette Or de la STM

Montréal-Nord, Saint-Michel, Rosemont, LaSalle, Rivière-des-Prairies, Hochelaga-Maisonneuve, Mercier-Ouest, Anjou, Côte-Saint-Luc, Bordeaux-Cartierville.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!