(Photo: Gracieuseté) L’équipe des Tornades de l’école secondaire Saint-Henri a remporté le tournoi régional de robotique FIRST à Montréal, un exploit qui lui permet de participer à la finale internationale à Saint-Louis, au Missouri, le week-end prochain.

Faire partie de l’équipe de robotique Tornades 3386 de l’école secondaire Saint-Henri est plus qu’une activité parascolaire. Avec son ambiance conviviale, voire familiale, elle constitue aussi une source de motivation et de persévérance scolaire pour sa douzaine de membres, qui participent cette semaine au championnat international de robotique FIRST, aux États-Unis.

Plusieurs fois par semaine, des élèves issus de tous les niveaux se regroupent. Accompagnés par d’anciens membres de l’équipe et des professionnels du monde des technologies, leurs «mentors», ils développent leur robot, discutent de stratégies de tournoi et dénichent des commanditaires.

«Il y a vraiment un bel esprit d’entraide, tant ici qu’en compétition. Tout le monde s’encourage, est accueillant et on apprend beaucoup par rapport à l’ingénierie et la mécanique», résume Brama Muniandy, une élève de secondaire 3 qui a rejoint les Tornades cette année.

Aimer l’école

Comme plusieurs de ses collègues interviewés par TC Media, Brama affirme qu’elle a pu développer une passion pour les sciences et la technologie. Une bonne partie de l’équipe pense maintenant s’orienter en génie après des expériences pratiques et concrètes dans un domaine qui leur était autrefois abstrait.

«Si on implique plus d’élèves dans des activités comme ça, pas nécessairement juste dans la robotique, ils auront une meilleure idée de ce qu’ils veulent faire plus tard et seront moins stressés. Oui, tu peux investir tout ton temps dans tes études, mais ça ne servira pas à grand-chose si tu ne sais pas quoi faire avec», estime Ruhit Dhar, le pilote de 17 ans des Tornades.

C’est un sentiment que partage le directeur de l’école, Camille Gouin. Celui-ci tente d’orienter davantage d’élèves vers des activités plus spécialisées, incluant le défi Relève Mode, un concours de design.

«Plus ça avancera, plus on ira vers le concret et plus les jeunes pourront se réaliser. L’important n’est pas qu’ils comprennent tout, mais qu’ils se sentent impliqués et participent à quelque chose qui a un but. C’est rendu que nos élèves en rêvent, qu’ils en mangent, de la robotique», affirme-t-il.

Missouri

Le laissez-passer des Tornades pour la compétition internationale à Saint-Louis, a été obtenu le mois dernier. La formation avait alors remporté les grands honneurs au tournoi régional FIRST. C’est un exploit particulièrement impressionnant pour l’école de Saint-Henri, qui est loin de disposer des mêmes ressources financières que d’autres institutions.

«On est vraiment des underdogs, mais ce qui nous démarque est notre passion. On travaille deux ou trois fois plus fort que les autres équipes. En tant que mentor, on donne tout le temps qu’on a pour aider les jeunes», soutient Taaha Ali-Iderisi.

Après l’évènement, où les Tornades espèrent au moins terminer premières de leur division, l’équipe se concentrera le recrutement de nouveaux membres.

M. Gouin souhaite d’ailleurs intégrer prochainement au curriculum du secondaire un cours de robotique qui serait offert en concomitance avec l’école des métiers du Sud-Ouest de Montréal, qui est située dans le même bâtiment que l’école Saint-Henri. Cette formation pourrait faciliter l’accès à un diplôme d’études post-secondaires.

 

Compétition internationale FIRST

  • 400 équipes
  • 40 000 spectateurs
  • 1 Dome at America’s Center dans lequel se tient l’évènement

 

Jetez un coup d’oeil au robot des Tornades ci-dessous:

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!