(Photo: TC Media – Justine Gravel) Les trois propriétaires sont tombés en amour avec ce local situé tout juste à côté du Parvis de Biencourt et du Théâtre Paradoxe.

Un large éventail de viennoiseries classiques réinventées pourront être dégustées sur le boulevard Monk, dans Ville-Émard. Un couple y a ouvert sa propre pâtisserie, nommée Avec le temps, un rêve caressé depuis leur rencontre à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ), il y a plus de vingt ans.

«Mon père me répétait toujours, avec le temps tu vas avoir ce que tu veux, d’où le nom de la pâtisserie. Je savais que j’appellerais mon futur commerce comme ça depuis 1989», explique Sylvain Milhomme.

Avec sa conjointe, Nathalie Cuillerier, il avait mis de côté ce projet en raison de leurs nombreux déménagements, dû à son emploi de gestionnaire d’hôtel. Après avoir voyagé de l’Île-du-Prince-Édouard jusqu’à Paris, le couple est finalement revenu en terre québécoise et c’est au Nouvel An qu’ils ont décidé que cette année était la bonne. Quelques mois plus tard, ils sont propriétaires d’une pâtisserie à leur image et dont ils sont fiers.

«Depuis le temps qu’ils veulent faire ça», lance le troisième copropriétaire, Patrick Langlois, en faisant allusion au nom de l’établissement. Lorsque son vieil ami Sylvain Milhomme lui a dit qu’il allait mettre sur pied le projet dont il rêve depuis des lustres, il n’a pas hésité à se lancer avec lui dans l’aventure.

Pour Mme Cuillerier, la pâtissière en chef, il est important d’offrir à la clientèle des produits de qualité. «Il n’y aura rien de congelé, les produits seront faits en plus petite quantité, de façon artisanale et avec des ingrédients de base, nous sommes les seuls à faire ça dans le coin», indique celle qui a grandi dans le quartier. Tout sera cuisiné maison, du pain jusqu’aux condiments.

Viennoiseries, cannelés, brioches et plusieurs autres classiques sont au menu. Un service de thé est offert chaque fin d’après-midi, accompagné de sandwichs et de scones. Les propriétaires sont d’ailleurs particulièrement fiers d’offrir un thé haut de gamme en provenance de Paris, le thé Mariage Frères, qu’ils seront les seuls à proposer à Montréal.

«Nous avons goûté à ce thé quand nous habitions à Paris et nous le trouvions vraiment bon. Nous voulions le faire découvrir à notre clientèle et ça été très difficile de s’en procurer alors nous sommes très contents», souligne Mme Cuillerier.

Avec le temps offrira également ses services pour les occasions spéciales, en confectionnant des gâteaux sur mesure pour les mariages ou les showers de bébé. Éventuellement, les propriétaires souhaiteraient aussi servir des brunchs.

Affaire de famille
M. Milhomme excellant dans le domaine de la gestion, Mme Cuillerier dans celui de la pâtisserie et M. Langlois ayant travaillé longtemps au service à la clientèle, les trois propriétaires ont uni leurs forces pour mettre sur pied ce projet. Ils ont aussi eu envie d’en faire une affaire de famille, en impliquant leurs amis et les enfants du couple dans le processus.

Leur fils Vincent a confectionné le logo et Simon, son frère, a quant à lui réalisé le site web. Des proches ont également participé au décor du restaurant, en accrochant au mur des horloges de toutes sortes. «Même la designer est une amie de longue date avec qui nous sommes allés à l’ITHQ», ajoute M. Milhomme.

Son mandat était de concevoir une ambiance chaleureuse et conviviale pour cet espace d’une vingtaine de places, afin que les gens se sentent comme à la maison. «C’était important pour nous de s’adapter au quartier et de s’impliquer dans la communauté», mentionne Mme Cuillerier, dont les parents résident tout près.

Leur commerce est ouvert depuis seulement quelques jours, mais les propriétaires sont bien connus dans le coin, plusieurs curieux sont donc venus cogner à leur porte et s’arrêter pour voir l’avancement des travaux. Ils ont même offert de leurs produits lors d’un barbecue organisé dans la tour à condos voisine.

Les trois nouveaux associés souhaitent continuer de s’impliquer lors des différents événements qui se tiendront dans les alentours, notamment au Théâtre Paradoxe et sur le Parvis de Biencourt, qui sera bientôt entièrement remis à neuf.

Ouvert du mercredi au lundi de 8h à 18h au 5960, boulevard Monk.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!