(Photo: Gracieuseté - Éco-quartier) Les résidents des Habitations Bourget ont mis la main à la pâte l'été dernier pour verdir leur cour. Ils entameront la phase 2 du projet dès le printemps.

Les résidents vivant quotidiennement avec les désagréments causés par l’échangeur Turcot verront bientôt moins de béton et plus de gazon dans leur secteur grâce au projet à traVERT Saint-Henri, mené par l’éco-quartier du Sud-Ouest. Plus de 450 m2 de surfaces bétonnées et asphaltées laisseront leur place à quelque 860 plantes.

«Nous avons fait du repérage un peu partout dans le quartier pour voir quels étaient les endroits avec du potentiel et nous avons contacté des personnes pour voir qui voulaient y participer», explique la coordonnatrice adjointe à l’éco-quartier, Mariel Gauthier-Grégoire.

Parmi la quinzaine d’endroits qui seront transformés sur une période de trois ans, on retrouve plusieurs ruelles, des écoles primaires et des habitations à loyer modique (HLM). Environ 750 bénévoles participeront au projet environnemental, dont les élèves et la direction des écoles en cause, des résidents des HLM et des ruelles ainsi que des membres de l’éco-quartier du Sud-Ouest et du YMCA de Pointe-Saint-Charles.

«Nous créons les plans d’aménagement avec les gens concernés. Ils sont très impliqués dans le processus», ajoute la coordonnatrice.

Diminuer la chaleur
Le projet vient officiellement d’être lancé grâce à la confirmation de tous les partenaires financiers nécessaires à sa mise en œuvre, mais l’éco-quartier avait déjà entrepris le printemps dernier le verdissement de cinq ruelles et de la cour des Habitations Bourget.

À traVERT Saint-Henri se poursuivra à compter de mai jusqu’en septembre avec dix nouveaux projets, dont le plus important est la cour intérieure de l’HLM Victor-Rousselot sur la rue Delisle.

«Elle est présentement entièrement asphaltée. Tout sera enlevé mis à part un petit quadrilatère pour un terrain de ballon», précise Mme Gauthier-Grégoire. Plusieurs ruelles passeront également sous la planeuse.

C’est KPH Turcot, le consortium en charge des travaux de l’échangeur, qui s’occupera de déminéraliser tous les terrains n’appartenant pas à la Ville de Montréal, en plus d’aider financièrement le projet.

La pose de gazon et la plantation d’arbres sur une surface bétonnée peuvent faire diminuer la température jusqu’à 5˚C selon les données récoltées par l’éco-quartier. Un moyen efficace de lutter contre les îlots de chaleur, en plus de créer des passages à la fois sécuritaires et agréables pour les résidents.

Pour connaitre les endroits visés, c’est ici.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!