(Photo: La Voix Pop - Justine Gravel) Les bourses remises totaliseront 100 000$.

Afin d’inciter les entrepreneurs à s’installer dans les locaux vides de la rue Notre-Dame Ouest, la SDC – Les Quartiers du Canal et PME MTL Grand Sud-Ouest ont lancé une importante opération de séduction assortie d’un concours. En soumettant leur projet au jury, les participants courront la chance de remporter des bourses oscillant entre 15 000$ et 35 000$ pour se lancer en affaires.

«Je suis libre dès maintenant», «Je t’offre les clés de mon cœur» ou encore «J’ai eu quelques aventures, mais je cherche quelque chose de durable» sont les messages coquins qui tapisseront les vitrines des 14 locaux libres de l’artère commerciale, entre l’avenue Atwater et la rue Saint-Augustin, au cours des prochains mois.

La campagne humoristique «Je suis local et je suis libre» vise à attirer des commerces qui sauront répondre aux besoins des résidents de l’arrondissement et créer de l’emploi. Ces deux critères seront d’ailleurs pris en compte lors de la sélection.

«Les résidents du Sud-Ouest souhaitent avoir des endroits pour magasiner, comme des boutiques de vêtements ou encore de design ou d’art. Des commerces de divertissement ont aussi été demandés comme des cinémas ou des théâtres», souligne la directrice générale de PME MTL Grand Sud-Ouest, Marie-Claude Dauray, en marge du point de presse du 30 août qui se déroulait dans l’un des locaux vacants, appartenant à l’homme d’affaires Peter Sergakis.

Afin de favoriser la diversité des commerces qui s’installeront sur l’artère commerciale, les restaurants, bars et cafés ont été exclus du concours, tout comme les franchises.

Si aucun résident ne figure parmi le jury, Mme Dauray ne rejette pas l’idée d’impliquer la communauté dans le choix des entreprises gagnantes, évoquant la possibilité de lancer un sondage via les réseaux sociaux.

Le jury sera formé de représentants de PME MTL Grand Sud-Ouest, de la SDC –Les Quartiers du Canal, du Service de développement économique de la Ville de Montréal, de l’arrondissement du Sud-Ouest et d’un membre de la communauté d’affaires.

Chantier
Après avoir été plongé dans les travaux pendant près d’un an, la rue Notre-Dame avait besoin de ce petit coup de pouce pour attirer des nouveaux venus selon la Ville de Montréal, qui a octroyé un soutien de 100 000$ dans le cadre de son programme PR@M-Artère en chantier.

«La Dame vient de subir une cure de jouvence assez incroyable, une reconstruction totale. Tout est nouveau, tout est beau, alors on va lui faire rencontrer des prétendants maintenant», a rigolé le président du comité exécutif et maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais, lors de l’annonce.

Le taux d’inoccupation de cette portion de rue, évalué à 7%, n’est toutefois pas directement lié au chantier selon le président de la SDC – Les Quartiers du Canal, Jean-Michel Gadoua. Ce dernier souligne d’ailleurs que ce chiffre est particulièrement peu élevé contrairement à d’autres artères commerciales qui ont subi des contrecoups plus importants.

M. Gadoua espère tout de même que le concours permettra de diminuer ce taux. Des initiatives similaires ont généré des retombées positives ailleurs à Montréal, notamment sur la rue Saint-Denis.

Le concours, qui a été lancé le 30 août, se poursuivra jusqu’en janvier. Les récipiendaires des bourses seront dévoilés en février.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!