(Photo Hugo Lorini) Le ministre Jean-François Lisée.

On n’en attendait pas moins de la part du ministre responsable de la région de Montréal. Jean-François Lisée s’est fait le champion défenseur de la métropole lors de son allocution prononcée le 14 février devant la Chambre de commerce et d’industrie du Sud-Ouest de Montréal.

Celui qui est également ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur a vanté ses atours lors de son discours inscrit sous le thème «Montréal, ville économique du XXIe siècle».

«C’est l’une des villes les plus créatives au monde», a-t-il déclaré. Ingénierie, aéronautique, industrie du jeu vidéo, son dynamisme prend de nombreux visages, a souligné le ministre.

La Ville multiplie les succès sur la scène internationale, que ce soit en affaires, dans le monde de la culture ou même sur la scène sportive, a-t-il rappelé. «Il faut voir grand», a lancé M. Lisée au parterre de gens d’affaires. «Aucun défi mondial n’est hors de notre portée.»

Il s’agit de l’un des meilleurs endroits sur la planète où investir en ce moment, a-t-il soutenu. Quand vient le temps de vendre la ville aux investisseurs étrangers, il ne manque pas de leur dire qu’on y retrouve «les coûts les plus bas au monde» – moins cher qu’à New York, Boston, Toronto, Vancouver, a-t-il signalé, sans parler de Londres ou Paris. Et puis comment ignorer «la qualité de vie à Montréal», a-t-il dit, mentionnant que c’est notamment «la ville où il y a le moins de crimes au monde».

Rendez-vous en 2017

«Nous avons collectivement un rendez-vous: 2017», a par ailleurs déclaré Jean-François Lisée.

En 2017, on célébrera le 375e anniversaire de la fondation de Montréal. On fêtera aussi les 50 ans de l’Expo 67, «l’année où les Montréalais se sont épatés», a rappelé le ministre – un événement qui leur a donné un «coup de fierté, un élan, de la confiance en soi».

Or, a-t-il dit, en 2017 nous avons «collectivement un rendez-vous: retrouver notre élan».

Jean-François Lisée a repris les mots du président Barak Obama prononcés lors de sa première victoire: «Nous avons rendez-vous avec nous-mêmes».

«Nous sommes ceux que nous attendons pour relancer la métropole, a insisté le ministre. Il n’y en aura pas d’autres.»

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!