(Photo Martin A. Chamberland) Pour le maire Benoit Dorais et la conseillère Véronique Fournier, il est urgent que la Ville de Montréal prennent rapidement des mesures afin de protéger le Horse Palace.

Si rien n’est fait au plus tôt, l’arrondissement du Sud-Ouest craint qu’un immeuble résidentiel de huit étages soit construit sur le terrain adjacent au Horse Palace qui sert d’enclos pour les chevaux. Cela «étoufferait complètement le Horse Palace en plus de l’empêcher de maintenir sa vocation d’écurie», estime l’administration du maire Benoit Dorais, qui demande à la Ville de Montréal d’intervenir afin que le site vieux de 150 ans situé dans Griffintown soit préservé.

«Il est urgent qu’on fasse quelque chose pour préserver le patrimoine historique et les activités qui s’y déroulent», a insisté Benoit Dorais lors d’une conférence de presse.

Il demande à la Ville d’imposer le plus rapidement possible une réserve sur le terrain situé sur la rue Ottawa.

L’arrondissement réclame également la levée du moratoire décrété par la Ville en matière de citation patrimoniale. Lors du conseil municipal du 16 avril, le maire Dorais déposera une motion visant la préservation non seulement du Horse Palace, mais aussi de deux autres édifices patrimoniaux situés dans Griffintown, la New City Gas et l’Édifice Rodier.

Plus de détails à venir. (A.D.)

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus