Archives TC Media Cinq sites permanents accueillent tous les jours les camions de cuisine de rue dans l'arrondissement du Sud-Ouest.

Depuis deux ans les camions de cuisine de rue étaient présents dans le Sud-Ouest uniquement lors de certains événements et en bordure du canal de Lachine. Cette époque est révolue. Cette année cinq sites permanents les accueillent tous les jours.

Jusqu’au 31 octobre, les camions des 35 restaurateurs retenus cette année par la Ville de Montréal peuvent aller se stationner près de l’École de technologie supérieure et du parc Angrignon.

On les retrouve aussi à proximité des stations de métro Angrignon et Jolicoeur ainsi qu’au Square Sir-George-Etienne-Cartier dans Saint-Henri.

«Le Sud-Ouest est un secteur très propice. Griffintown explose. Il y a des gens qui veulent manger de belles choses», souligne Gaëlle Cerf, vice-présidente de l’Association des restaurateurs de rue du Québec (ARRQ).

«La cuisine de rue, ce n’est pas juste pour nourrir les gens du centre-ville», insiste la copropriétaire du restaurant Grumman 78 situé dans Saint-Henri, l’un des restaurateurs qui a un camion sur la route cette saison.

Elle rappelle d’ailleurs que le projet pilote pour ramener la cuisine de rue dans la métropole est né il y a trois ans au canal de Lachine.

Offre complémentaire
Le choix des sites est le fruit d’échanges entre la direction de l’aménagement urbain et des services aux entreprises de l’arrondissement et l’ARRQ.

Un critère important qui a été considéré: que les camions ne soient pas en compétition avec les restaurateurs qui ont pignon sur rue.

«Il y a eu une consultation avec la Société de développement commercial (SDC) du Quartier du Canal», explique le conseiller municipal Craig Sauvé.

«Il y a complémentarité à l’offre. Il n’y a pas de compétition directe», constate Paul-Émile Rioux, président de la SDC du Quartier du Canal qui regroupe les commerçants de Saint-Henri, de la Petite-Bourgogne et de Griffintown.

«Nous n’avons pas eu de plaintes», dit-il. En fait, les commerçants y voient un bienfait pour les affaires. «Le commentaire qu’on a c’est « Ça attire du monde devant chez moi »», confie M. Rioux.

La SDC Plaza Monk n’a pas été consultée. Les sites retenus dans Émard–Côte-Saint-Paul sont assez éloignés du boulevard Monk.

«C’est en périphérie, constate avec satisfaction la directrice de la SDC, Marie-Josée Choquette. L’arrondissement a évité la zone du boulevard.»

Événements culturels
En plus des sites permanents, les camions, comme par le passé, seront aussi dans le Sud-Ouest lors d’activités ponctuelles.

«Nous les avons invités à être présents lors de certaines de nos activités culturelles comme les concerts au parc Garneau», précise le maire de l’arrondissement, Benoit Dorais.

Les autres arrondissements qui ont prévu cette année des sites permanents sont Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont–La Petite-Patrie, Verdun et Ville-Marie.

Les sites du Sud-Ouest sont:
École de technologie supérieure, Peel coin Notre-Dame Ouest
Métro Angrignon, boulevard des Trinitaires près de De Monts
Parc Angrignon, boulevard des Trinitaires près de Lacroix
Métro Jolicoeur, rue Drake
Square Sir-George-Etienne-Cartier, entre Sainte-Émilie et Saint-Ambroise
La carte des sites et un calendrier de l’offre de culinaire sont disponibles sur le site de la Ville.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!