Sylvain Ryan/TC Media Le chargement de la neige exige du temps et de l'argent.

Depuis le début de l’hiver, c’est 12,5% du budget de déneigement de Verdun qui a été dépensé. L’arrondissement a reçu 170,5cm de neige, soit 18,4cm de plus que la moyenne des 35 dernières années. Par comparaison, 315cm de neige sont tombés au cours de l’hiver 2007-2008.

 

Verdun n’est pas en mesure de chiffrer en dollars la portion du budget utilisé en 2015 pour le moment. Le budget de déneigement inclut l’épandage d’abrasifs et les rappels imposés en raison de trottoirs glissants, entre le 5 et le 9 janvier dernier.

 

Depuis décembre dernier, au moins trois opérations de chargement de la neige ont été menées sur l’ensemble du territoire de l’arrondissement au coût d’environ 400,000 $, chacune, soit 1,2M$ au total.

 

Jusqu’à 50 employés de la Ville travaillent au déneigement. Verdun loue 16 appareils (charrues, niveleuses et tracteurs) avec opérateurs à des entrepreneurs. Jusqu’à 70 camions du secteur privé, sont requis pour le transport de la neige. Six remorques et six agents de surveillance suivent les opérations de chargement Un col blanc et sept cadres coordonnent ces opérations.

 

Un hiver comparable aux autres

Parce qu’il a fait très froid et que les chutes de neige même modestes se répètent plusieurs fois par semaine, on pourrait être porté de croire que l’hiver 2014-2015 est plus rigoureux, «pourtant estime Jude Bergeron, porte-parole de l’arrondissement, la quantité de précipitations cette année, est semblable aux statistiques de l’an dernier à pareille date».

 

Pour M. Bergeron, ce ne sont pas tant les caprices de la météo que les changements découlant de la réforme Coderre qui retiennent l’attention des responsables de l’arrondissement. En effet, depuis le début de l’année, c’est la ville-centre qui gère les chutes à neige des arrondissements, dont celle de Verdun, située entre l’entrée du pont Champlain et l’école secondaire Mgr-Richard. «Le transfert de responsabilités, c’est une dépense de 182,800 $ (en 2015) qui relève désormais de Montréal et non de Verdun», précise Jude Bergeron qui insiste pour dire que l’arrondissement assume toujours le chargement de la neige et les frais payés pour le transport.

 

Entre 2011 et 2014, le coût du déneigement a diminué d’environ 13000$ à Verdun, passant de 3.862M$ en 2011 à 3.849M$ en 2014. Après avoir connu un sommet à 4.085M$ en 2013, les frais ont diminué et diminuent encore avec le transfert de la gestion des sites de disposition de la neige.

 

Pour chaque dollar que le contribuable paie en taxe foncière, 7,3 cents servent au déneigement. Rappelons également, que les sommes allouées au déneigement chevauchent toujours sur deux années budgétaires.

 

Durée d’une opération

Compte tenu de l’importance d’une tempête, le temps de déneigement varie: pour 15 cm, il faut calculer 2 à 3 jours, 20cm, 3 à 4 jours et 30 cm ou plus, de 4 à 6 jours.

 

La durée varie également en fonction des conditions climatiques d’ensemble, des précipitations accumulées, de l’état de la machinerie (bris) ou des obstacles comme les véhicules stationnés.d

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!