Denis Germain/TC Media Le premier ministre Philippe Couillard a déclenché les élections le 2 novembre, pour un scrutin le 5 décembre.

Le vote pour élire un nouveau député provincial dans Verdun aura lieu le 5 décembre. Pour l’instant, six candidats ont fait part de leur intention de se présenter pour succéder à l’ex-ministre des Transports, Jacques Daoust.

La période électorale est de la même durée que lors d’élections générales, soit 33 jours. Les mêmes règles s’appliquent donc pour le calendrier, ce qui signifie que le vote par anticipation se tiendra les 27 et 28 novembre.

Les citoyens recevront au début de la période électorale une carte d’électeur contenant les renseignements sur le bureau de vote où ils doivent se présenter. Une carte de rappel sera également envoyée quelques jours avant le scrutin.

Depuis 2007, l’accès au scrutin a été élargi pour permettre le vote hors-circonscription ainsi que le vote à domicile, facilitant la participation des électeurs étudiants, des personnes à mobilité réduite ainsi que des aidants naturels.

La circonscription a été confiée par intérim au whip en chef et député d’Huntington, Stéphane Billette, à la suite de la démission de Jacques Daoust, le 19 août.

Les élections partielles se dérouleront en même temps dans trois autres circonscriptions. Saint-Jérôme, Marie-Victorin et Arthabaska ont été laissées vacantes à la suite des démissions des péquistes Pierre Karl Péladeau et de Bernard Drainville ainsi que du décès de la députée indépendante Sylvie Roy.

Ceux qui voudraient s’assurer d’être bien inscrit sur la liste électorale peuvent contacter le centre de renseignements du Directeur général des Élections (DGE) par courriel au info@electionsquebec.qc.ca ou par téléphone au 1-888-ELECTION.

Candidats

  • Ginette Marotte (CAQ)
  • Véronique Martineau (QS)
  • Isabelle Melançon (PLQ)
  • Richard Langlais (PQ)
  • David Cox (PV)
  • Frédéric Dénommé (ON)

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus