Andréanne Moreau/TC Media Isabelle Melançon a annoncé l'investissement aux membres de la direction des deux écoles, Anne-Marie Roy et Sophie Desbiens, à Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.

Notre-Dame-des-Sept-Douleurs et Monseigneur-Richard ont reçu 13 000$ et 9000$ respectivement du ministère de l’Éducation pour améliorer l’aménagement de leurs cours.

À l’école primaire de la rue de l’Église, cet argent servira à acheter des bancs et des bacs à fleurs, ainsi qu’à ajouter un peu de couleur à la cour en installant des lattes à la clôture en mailles de chaîne.

«On est dans un milieu très urbain et il n’y a que quelques arbres dans la cour, alors les fleurs et les bacs potagers ajouteront un peu de vert. Les travaux sur la clôture vont permettre de redonner un peu d’intimité aux élèves, puisque c’est un coin de la ville qui est très passant», fait valoir la directrice de l’établissement, Anne-Marie Roy.

Arrivée en poste en décembre, elle a déjà plusieurs autres projets pour la cour comme l’installation d’un terrain de soccer et d’un module de jeux, à la demande des élèves.

Milieu de vie
À Monseigneur-Richard, la situation est bien différente. L’école secondaire n’a pas de cour à proprement parler, mais plutôt un petit espace gazonné du côté du boulevard Gaétan-Laberge, où une murale a été peinte l’année dernière et où des bancs seront installés.

Le terrain servira d’aire de détente pour les élèves, mais également d’attente, entre les cours et les activités parascolaires auxquelles ils participent en fin d’après-midi.

«On est magnifiquement bien placés, avec Arthur-Therrien juste à côté. Mais ce parc appartient à tout le monde alors que ce lieu-là va être à eux. Ça augmente leur sentiment d’appartenance à l’école», soutient la directrice adjointe, Sophie Desbiens.

Deux supports à vélo totalisant une quarantaine de places seront aussi installés afin d’encourager le transport actif chez les élèves.

Le budget de 3 M$ du gouvernement pour ce programme d’embellissement des cours d’école a été divisé en 148 projets à travers la province, dont quatre sur le territoire de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!