Montserrat Duran Montadas a reçu samedi le prix d’excellence de portée nationale remis par la Galerie canadienne de la céramique et du verre. L’artiste a été récompensée pour l’originalité de son travail «Entrañas» (en français «entrailles») qu’elle pourra poursuivre grâce à la bourse de 10 000$ qui accompagne le titre.

«Je ne connais pas un autre prix au Canada qui soit aussi important dans mon domaine. Je considère que c’est donc une reconnaissance très grande envers les verriers qui ont moins de dix ans de carrière et qui représentent la relève. C’est difficile de vivre de ce métier alors c’est un bel encouragement pour moi et pour mon travail», a réagi Montserrat Duran Montadas.

À l’âge de 13 ans, la Verdunoise d’origine espagnole a été diagnostiquée avec deux utérus. C’est à partir de là que l’artiste s’est interrogée sur le corps féminin et l’acceptation de l’anomalie. Depuis deux ans, elle travaille sur sa collection qui lui permet de créer à partir de l’incapacité de procréer et de transformer le difforme en ornement.

«Mon projet est composé de plusieurs pièces sculpturales qui ont l’originalité de mélanger le textile et le verre. Jusqu’à maintenant, c’était des pièces très organiques avec notamment des boules et ce que j’ai proposé au jury, c’est de développer davantage mes œuvres vers des formes géométriques.»

L’accès à un atelier de verre soufflé et de verre de chalumeau est assez dispendieux donc l’argent reçu lui permettra de faire de la recherche pour développer davantage son art.

Montserrat Duran Montadas a déjà une exposition de prévue à Verdun qui sera consacrée exclusivement à son travail, du 16 mai au 13 juillet, au Centre culturel de Verdun (5955, avenue Bannantyne).

Pour plus d’infos.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!