TC Media - Pascaline David Brosser 30 secondes par semaine les dents de son chat permet de diminuer l'accumulation de tartre.

Les propriétaires de chiens et de chats sont interpellés en février par le mois de la santé dentaire chez les animaux. Selon l’American Veterinary Dental Society, plus de 85 pour cent d’entre eux montrent des signes de maladies bucco-dentaires avant l’âge de 4 ans. Les gestes de prévention permettent donc de contrer les différents problèmes liés notamment à l’accumulation de tartre.

Certains signes sont à vérifier. Par exemple, si votre animal de compagnie évite de manger ses croquettes dans une partie de sa bouche, échappe sa nourriture, mange moins ou encore salive énormément.

Les douleurs s’expliquent notamment par des abcès. On remarque alors l’écoulement de pus ou de l’enflure parfois située sous l’œil pour une infection à la mâchoire du haut. Des résorptions dentaires, des petites crevasses à la base de la dent près de la gencive, sont également possibles, particulièrement chez les chats.

Des gingivites forment aussi de grosses poches où se concentrent des bactéries qui, à terme, pourraient mener à la perte de dents.

«Souvent, les gens ne remarquent pas que leur animal a mal jusqu’au moment où il a consultation chez le vétérinaire, soutient Dre Farah de l’Hôpital vétérinaire de Verdun. Après, ils se disent que leur chien ou chat a gagné cinq ans, car il est plus enjoué et il a plus d’énergie.»

Professionnels
Les rendez-vous chez le vétérinaire représentent une occasion de vérifier l’état de santé de la bouche de notre bête.

«Le détartrage se fait sous anesthésie. Idéalement, il faudrait le faire une fois par an, mais c’est plus dispendieux donc la plupart du temps les gens le font une ou deux fois dans la vie de leur animal, sauf s’il a des problèmes. On en profite aussi pour prendre des radiographies dentaires qui nous permettent de détecter le problème, car la plupart des pathologies se trouvent à la racine», souligne la vétérinaire.

À la maison
Des soins peuvent également être réalisés à la maison. «Idéalement, il faudrait brosser les dents de notre chien ou chat tous les jours, comme nous le faisons nous-mêmes. Mais déjà une fois par semaine peut faire la différence. L’avantage est que plus on le fait, plus on peut remarquer des douleurs et agir rapidement», insiste Dre Farah

Elle recommande d’agir graduellement pour que l’animal l’accepte. Il faut jouer avec sa bouche jusqu’au jour où il arrête de bouger, puis passer un doigt sur ses dents ou ses gencives et ensuite lui faire goûter le dentifrice adapté à son espèce.

La dernière étape est l’utilisation pendant 30 secondes d’une brosse à dents pour chat ou chien ou d’une qui se place sur le doigt, dépendamment de ce qu’il tolère le mieux.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!