Après une année intensive d’entraînement, la Verdunoise Kaya Dubé-Snow a décroché la deuxième place du Championnat canadien de lutte qui s’est déroulé vendredi au Centre sportif Claude-Robillard. Son implication dans la discipline s’accroît au fil des ans pour arriver jusqu’au podium cette année et envisager un avenir sportif.

Kaya Dubé-Snow a découvert la lutte à l’âge de 14 ans à l’Académie Beurling où des cours parascolaires.

«Je n’étais pas très douée quand j’ai commencé, mais après être allée au Championnat canadien, je me suis dit qu’en m’exerçant davantage, je deviendrais meilleure et je pourrai accomplir bien plus, raconte la Verdunoise. J’ai d’ailleurs fait d’importants progrès depuis ce temps.»

La discipline et de l’entraînement sont les deux maîtres mots de la jeune athlète de 19 ans. Kaya Dubé-Snow s’entraîne deux à trois fois par jour, six jours par semaine. Elle explique qu’elle a dû mettre sa vie sociale de côté, ce qui explique entre autres qu’une de ses plus proches amies est Laurence Beauregard avec qui elle fait de la lutte et qui a terminé première de la catégorie Adultes des plus de 59kg.

Les deux jeunes femmes qui ont débuté à Verdun ont rapidement rejoint le club Montréal YMHA dont elles font toujours partie.

«Depuis le début, on a participé à des compétitions. J’aime ça, car ça me permet d’évaluer mes capacités et d’apprécier les progrès. C’est d’ailleurs la quatrième fois que je participe au Championnat canadien. La compétition est à peine terminée que je pense déjà à celle de l’année prochaine, en espérant finir première», Mme Dubé-Snow.

Classement
Le week-end dernier, la Verdunoise a affronté trois adversaires dans la catégorie Jeunes de 53kg.

«Le premier match s’est bien passé, puis le second a été plus difficile et j’ai perdu la finale, car mon adversaire était bien meilleure que moi, reconnaît la lutteuse. Je souhaite toujours être sur le podium, mais je n’ai jamais d’attentes, je pense toujours un match à la fois. Je suis contente d’avoir ma médaille et j’ai hâte d’être à l’année prochaine pour faire mieux.»

L’année prochaine, Kaya Dubé-Snow compétitionnera avec les Adultes qui ont plus d’expérience. D’ici là, elle va poursuivre son bachelier en anthropologie à l’Université de Concordia. Elle aimerait pouvoir vivre de la lutte, mais elle pense que les finances manqueraient. Elle pense toutefois enseigner en sports.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!